Taux négatif record à court terme pour la Belgique

©RV DOC

L'Etat belge a émis des certificats de Trésorerie à six mois à un taux d'intérêt de -0,779%, un plancher historique. La demande des investisseurs pour le papier belge à court terme reste soutenue.

Les taux d'intérêt n'en finissent plus de baisser en dessous de 0%. Ce mardi, l'Etat belge a émis des certificats de Trésorerie à six mois à un taux d'intérêt moyen de -0,779%, soit le niveau le plus faible jamais enregistré. Ce placement à court terme auprès des investisseurs institutionnels a rapporté 1,3 milliard d'euros, montant qui est consacré au refinancement de la dette publique du pays.

Le Trésor public a également emprunté 800 millions d'euros en plaçant des titres à trois mois à un taux moyen de -0,769%. Il faut remonter à décembre 2017 pour trouver un taux encore plus faible pour cette échéance. En tout, l'Agence de la dette a donc levé 2,1 milliards d'euros à court terme à des conditions particulièrement intéressantes pour l'Etat belge.

On anticipe la BCE

Ces taux négatifs impliquent en effet que les investisseurs institutionnels paient la Belgique pour lui confier leur argent sur ces courtes périodes. C'est la conséquence de la politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE), qui applique un taux d'intérêt de -0,4% aux dépôts que les banques commerciales réalisent au jour le jour à son guichet. La BCE entend ainsi pénaliser la non utilisation de l'argent par les banques. Elle veut les inciter à prêter davantage pour financer l'économie et ainsi soutenir la croissance et l'inflation.

Comme les investisseurs s'attendent à voir la BCE réduire encore davantage son taux directeur lors de sa réunion de la semaine prochaine, le marché a anticipé ce mouvement et les taux d'intérêt se sont récemment enfoncés davantage en territoire négatif, ce qui a permis à l'Etat belge de réaliser l'emprunt de ce mardi à un taux plancher.

Demande deux fois supérieure à l'offre

Les investisseurs ne semblent pas rebutés par ces rendements pénalisants. Lors de l'adjudication de certificats de Trésorerie de ce mardi, la demande a dépassé deux fois l'offre, signe de l'appétit persistant pour les titres de dette à court terme de l'Etat belge.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect