Trump bouleverse le classement des milliardaires, Buffett est plus riche

Warren Buffett est revenu à la deuxième place, ex-aequo avec Amancio Ortega. ©AFP

Warren Buffett a vu sa fortune grimper de 4 milliards de dollars suite aux élections américaines, grâce au rebond de Wells Fargo. Le Mexicain Carlos Slim a, lui, perdu 8 milliards de dollars.

La victoire de Donald Trump aux élections présidentielles américaines a bouleversé le classement des milliardaires. Warren Buffett est revenu à la deuxième place, ex-aequo avec Amancio Ortega. Ils détiennent chacun une fortune de 70,7 milliards de dollars selon Bloomberg.

L’investisseur américain, surnommé l’oracle d’Omaha, peut remercier Donald Trump, même s’il soutenait la candidate démocrate Hillary Clinton. Sa fortune a grimpé de 4 milliards de dollars depuis le 8 novembre, jour des élections américaines, grâce au rebond de Wells Fargo. Le holding de Warren Buffett, Berkshire Hathaway, détient 10% du capital de la banque américaine.

Rappelons que tout le secteur bancaire a grimpé après la victoire de Trump, qui a promis une dérégulation du monde financier. En revanche, l’homme d’affaires espagnol, créateur de la marque de vêtements Zara, a perdu plus de deux milliards de dollars depuis le 8 novembre. Le plus grand perdant suite à la victoire de Trump s’appelle Carlos Slim. Le milliardaire mexicain, cinquième fortune mondiale, a perdu 8 milliards de dollars sous l’effet de la dégringolade du peso mexicain à un plus bas historique face au dollar.

Tech en berne

Les milliardaires du secteur technologique ont eux aussi perdu des plumes suite à la victoire de Donald Trump. Les valeurs technologiques américaines ont particulièrement chuté depuis le 8 novembre en raison de la politique protectionniste qu’entend mener le républicain, mais aussi sa volonté d’imposer un contrôle de l’internet. L’agence d’informations financières Bloomberg a calculé que juste sur les deux jours qui ont suivi les élections, les 56 personnes les plus riches du secteur technologique ont perdu presque 5,2 milliards de dollars de leur fortune.

Jeff Bezos, le fondateur du site de commerce en ligne Amazon, a vu sa fortune fondre de presque 4 milliards de dollars depuis les élections. Mark Zuckerberg, le fondateur du réseau social Facebook, a vu sa fortune diminuer de presque 3 milliards de dollars sur la même période. Les fondateur du moteur de recherche en ligne Google, Larry Page et Sergey Brin, ont également perdu près de deux milliards de dollars chacun.

Grandes variations

Bloomberg observe que pendant les deux semaines qui ont entouré les élections américaines, les fortunes des milliardaires ont connu de grandes variations. Tout a commencé lorsque le FBI a rouvert une enquête sur Hillary Clinton. Cela a provoqué de nombreux remous sur les marchés financiers car la probabilité d’une victoire de la candidate démocrate avait diminué au profit de son rival. La fortune des personnes les plus riches avait alors fondu de 96 milliards de dollars Mais au début de la semaine dernière, les chances d’Hillary Clinton ont remonté suite aux conclusions de l’enquête du FBI. Les 500 plus grandes fortunes dans le monde ont repris 58 milliards de dollars dans la foulée, pour ensuite reperdre 64 milliards de dollars lors des élections.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés