Publicité

Ubisoft cumule les déboires et inquiète les analystes

JPMorgan craint que le jeu Far Cry 6 d'Ubisoft n'atteigne pas ses objectifs de ventes. ©Bloomberg

Le secteur technologique a de nouveau progressé, grâce aux bons résultats de TSMC. Les chiffres des banques américaines ont soutenu le compartiment en Europe.

Les marchés d'actions ont fortement rebondi ce jeudi, grâce aux nombreux résultats de sociétés qui ont permis de calmer les craintes des investisseurs autour de l'inflation. Les valeurs technologiques et minières ont tiré la tendance. Le Stoxx 600 a terminé sur une progression de 1,2%.

Les analystes s'attendent à ce que le bénéfice du troisième trimestre des sociétés du Stoxx 600 augmente de 46,7% par rapport à il y a un an, selon les données de Refinitiv IBES. Ceux-ci ont relevé leurs prévisions à l'approche de la saison des résultats. Les sociétés du secteur de l'énergie ont bénéficié des révisions les plus importantes.

"Pour l'instant, les marchés boursiers ne semblent pas trop préoccupés, les risques de baisse étant contenus, bien que nous commencions à voir des signes montrant que certaines entreprises s'inquiètent de plus en plus de la baisse de la demande."
Michael Hewson
Analyste chez CMC Markets

"Pour l'instant, les marchés boursiers ne semblent pas trop préoccupés, les risques de baisse étant contenus, bien que nous commencions à voir des signes montrant que certaines entreprises s'inquiètent de plus en plus de la baisse de la demande", a estimé Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

Au sein du secteur technologique, les valeurs des fabricants de puces électroniques ont continué de progresser pour leur deuxième jour d'affilée, suite aux bons résultats de TSMC, un géant du compartiment basé à Singapour. ASML (+3,85%), ASM (+2,02%) et BE Semiconductor (+3,71%) ont signé les plus fortes hausses du secteur en Europe. Mais la firme de software allemande SAP , avec son gain de 2,85%, a contribué le plus à la progression du compartiment.

Le secteur bancaire a repris de l'avance (+0,97%), alors que quatre grandes banques américaines ont publié leurs résultats ce jeudi.

Du côté des valeurs, Hennes & Mauritz a chuté de 1,62%, plombé par des prévisions de bénéfices décevantes du groupe japonais Fast, propriétaire de la chaîne de vêtements Uniqlo. Celui-ci a évoqué l'impact des fermetures de magasins et des problèmes d'approvisionnement de matériaux.

35
%
THG a dégringolé mardi dernier. Un plongeon difficile à justifier, selon un analyste de Liberum.

THG a rebondi de 10,56%, alors qu'un de ses directeurs a procédé la veille à un achat d'actions de la société. Goldman Sachs et Liberum ont aussi réitéré leur recommandation à "acheter" sur le titre. Rob Joyce, analyste chez Goldman Sachs, a souligné que "le marché est actuellement en train d'assigner une valeur de zéro à THG, ce qui est difficile à justifier". Wayne Browne, analyste chez Liberum, a lui qualifié le plongeon de l'action mardi (de 35%) de "surprenant" et "non justifiable". Dans la foulée du rebond de l'action, Sofina , qui détient une participation dans la société, a pris 1,92%.

Far Far Cry pour Ubisoft

Far Cry 6, sorti ce mois-ci, est un peu en retard par rapport Far Cry 5 et pourrait finir par être un jeu de catégorie B en termes de succès des ventes.
Daniel Kerven
Analyste chez JP Morgan Cazenove

À la Bourse de Paris, Ubisoft a dégringolé de 4,3%. JP Morgan Cazenove a émis des réserves sur les ventes du dernier jeu vidéo de la société. "Far Cry 6, sorti ce mois-ci, est un peu en retard par rapport Far Cry 5 et pourrait finir par être un jeu de catégorie B en termes de succès des ventes", a écrit l'analyste Daniel Kerven dans une note. La semaine précédente, des critiques avaient étrillé le dernier jeu vidéo du groupe. Avec un recul de plus 39%, l'action signe actuellement le plus fort recul de l'indice SBF 120 depuis janvier.

MDx Health recherché

À la Bourse de Bruxelles, KBC a rebondi de 1,72% après avoir signé la veille la pire performance du Bel 20. L'action a bénéficié de deux relèvements de prix cibles par les analystes. Société Générale et Mediobanca ont tous les deux relevé à 80 euros leur objectif de cours, contre respectivement 72 et 74 euros auparavant.

Sur le marché élargi, MDX Health a bondi de 6,64%, alors que la biotech vise le Nasdaq.

Parmi les autres hausses du jour, Barco a pris 3,27% et Acacia Pharma 2,25%. Exmar a par contre lâché 4,17%.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés