Un banquier central très vert

Frank Elderson, futur membre du directoire de la BCE. ©Patrick Post

Seul défaut de Frank Elderson, futur membre du directoire de la BCE: il n'est pas une femme...

Sauf accident, le Néerlandais Frank Elderson, 50 ans, peut commencer à préparer ses valises pour Francfort. Ce juriste de formation qui a transité par la banque ABN Amro y remplacera au sein du directoire de la Banque centrale européenne (BCE) Yves Mersch, dont le mandat arrive à échéance le 14 décembre. Ce dernier est considéré comme un "faucon" monétaire, partisan d’une ligne plus dure en matière de taux d’intérêt et d’achat d’actifs. En principe, provenant d’un pays du nord de l’Europe, Elderson devrait également se ranger dans ce clan des faucons. Siégeant actuellement au directoire de la banque centrale néerlandaise, il suit notamment les dossiers de supervision bancaire. "C’est quelqu’un d’extrêmement collégial. Il est pragmatique et constructif" souligne Peter Praet, l’ancien chef économiste de la BCE, qui l’a côtoyé dans les domaines de la surveillance et des infrastructures financières.  

"C’est quelqu’un d’extrêmement collégial. Il est pragmatique et constructif."
Peter Praet
Ancien chef économiste de la BCE

Elderson est surtout un banquier central très "vert".  Il est président du réseau des banques centrales et des superviseurs pour le verdissement du système financier (NGFS). Aujourd'hui, les risques liés au climat sont pris très au sérieux par les banquiers centraux. Et Elderson a multiplié les discours officiels sur le sujet.

Seul défaut, il n’est pas… une femme. D’aucuns auraient voulu que le directoire soit à parité: 3 hommes et 3 femmes. Ce ne sera pas le cas. Seuls deux candidats masculins, Frank Elderson et le Slovène Bostjan Jazbec, avaient d'ailleurs été proposés par les États membres dans un processus de décision qui reste très opaque. "Nous n'avions pas de banquière centrale de ce profil" s'est défendu le ministre néerlandais des Finances. Le sujet reviendra sur la table lors de l'audition d'Elderson devant le Parlement européen, où certains n'en démordent pas: il leur faut une candidate féminine!

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés