Un broker propulse l'action D'Ieteren à un nouveau record

"Malgré la performance de 25% de l'action D’Ieteren depuis le début de l'année, nous pensons que le marché sous-estime toujours les vents favorables pour Belron" (dont Carglass est une des marques), écrit l'analyste David Vagman (ING). ©Emy Elleboog

Nouvelle vague de prises de bénéfices sur les marchés, où seul le secteur immobilier est épargné. Hors Bel 20, le cours de D'Ieteren a bondi de 7,90 % à 90,85 euros.

Les principaux indices actions en Europe ont clôturé en nette baisse ce mardi, à deux jours d'une nouvelle réunion de la Banque centrale européenne (BCE). "Avec la décision de politique monétaire de la BCE attendue jeudi et une foule d'entreprises qui publient leurs résultats, il semble qu'après les gains des dernières semaines, certains saisissent l'opportunité de prendre des bénéfices", commente Michael Hewson, analyste chez CMC Market.

Le Dax allemand a reculé de 1,55%, le CAC 40 de 2,09% et le Footsie britannique de 2%. Le Stoxx Europe 600 a perdu 1,9%, alors que la grande majorité des sous-indices sectoriels ont terminé dans le rouge. Les compartiments des loisirs (-3,69%), des banques (-3,67%) et de l'énergie (-3,07%) sont tombés dans le bas du tableau.

Un nouveau fan de Galapagos

À la Bourse de Bruxelles, le Bel 20 a lâché 1,26% à 3.946,37 points. Seules les actions WDP (+2,30% à 30,30 euros), Aedifica (+1,36% à 104 euros), Cofinimmo (+0,70% à 129 euros) et Elia (+0,49% à 92,20 euros) ont gardé la tête hors de l'eau.

+68%
Deutsche Bank a démarré le suivi de Galapagos avec une recommandation à "acheter" et un objectif de cours à 110 euros.

Deutsche Bank a démarré le suivi de Galapagos (-0,14% à 65,50 euros) avec une recommandation à "acheter" et un objectif de cours à 110 euros. Ce qui signifie un potentiel haussier de 67,7% par rapport au cours de lundi soir et en fait le broker le plus optimiste parmi tous ceux qui suivent la valeur. "L’action se traite en dessous de son niveau de trésorerie en se basant sur le principe que la biotech va brûler sa montagne de cash en vain, ce que nous considérons comme extrêmement improbable", explique Emmanuel Papadakis.

Il s'attend à un accroissement de la valeur grâce à une plateforme de recherche et développement élargie. "Les programmes SIK et TYK2 semblent potentiellement des générateurs de valeur majeurs."

Biocartis franchit une nouvelle étape aux USA

Hors Bel 20, D'Ieteren a bondi de 7,90% à 90,85 euros. La banque ING a réitéré son conseil à "acheter" après avoir réétudié les perspectives pour sa filiale de vitrage automobile Belron. "Malgré la performance de 25% de l'action D’Ieteren depuis le début de l'année, nous pensons que le marché sous-estime toujours les vents favorables pour Belron et qu'il adopte une vision trop négative à l'égard des risques liés au réinvestissement des 2,2 milliards d'euros de liquidités", écrit l'analyste David Vagman.

+7,90 %
Hors Bel 20, D'Ieteren a bondi de 7,90 % à 90,85 euros.

Il voit beaucoup plus de potentiel qu'auparavant pour les marges de Belron, sur la base d'une contribution plus solide du mix produits, des prix et sur la base d'un potentiel de réévaluation avec un catalyseur clair en vue: la sortie en 2023 du fonds d'investissement américain CD&R (qui détient 40% de Belron). C'est pourquoi son objectif de cours passe à 134 euros contre 97 euros précédemment.

La société de diagnostic Biocartis (+1,49% à 4,415 euros) a soumis son test Idylla MSI aux autorités sanitaires américaines (US Food and Drug Administration). Pour mémoire, ce test aide à déterminer la différence entre un cancer colorectal sporadique et un possible syndrome de Lynch dans le cancer colorectal.

Sur D'Ieteren, ING a réitéré son conseil à "acheter" après avoir réétudié les perspectives pour sa filiale de vitrage automobile Belron.

"Cela marque une étape clé pour le développement de Biocartis aux États-Unis car cela permettra à l'entreprise d'élargir l'accès à la plate-forme Idylla à des laboratoires plus petits", a réagi Kris Kippers de Degroof Petercam. "Malgré un certain retard dû au Covid, il semble qu'en 2021 Biocartis aurait son premier test d'oncologie qui peut être largement utilisé dans les laboratoires américains." Dans l'attente des résultats trimestriels qui doivent être publiés ce jeudi, l'analyste maintient sa recommandation à "conserver".

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés