Publicité
Publicité

Un "fat finger" qui signe une nouvelle faute grave pour Citigroup

Un trader de Citigroup est à l’origine du "flash crash" intervenu lundi matin sur les bourses européennes. Son ordre mal encodé vient entacher la réputation de Citi, déjà passablement ternie. Pour certains acteurs, les pertes seront sans doute très lourdes.