Publicité

Une arrivée en bourse en pleine tempête pour Airbnb

©AFP

La plateforme de location de logements a publié son prospectus en vue d'une cotation prochaine à Wall Street. Mais Airbnb arrive-t-il au bon moment sur les marchés?

Wall Street attendait depuis longtemps du concret pour l'IPO d'Airbnb. Le groupe californien a publié en marge de ses résultats le prospectus officiel pour son arrivée sur le Nasdaq avec le ticker ABNB. La première cotation devrait avoir lieu le mois prochain.

Crise sanitaire oblige et alors que le secteur du tourisme est à l'agonie, les suiveurs des marchés américains se demandent si le timing choisi pour être coté est le bon.

Airbnb, plateforme née en pleine crise financière, ne semble pas avoir froid aux yeux. Elle a démarré son processus d'entrée en bourse l'été dernier avec initialement la volonté de procéder à une cotation directe. Mais elle va finalement opter pour la voie traditionnelle. Un choix prudent par les temps qui courent.

140 milliards $
Année record à wall street
Airbnb sera un des derniers grands noms à s'introduire sur les marchés américains en 2020. Une année record où plus de 141 milliards de dollars ont été levés à la Bourse de New York.

La plus grosse IPO depuis Facebook

L'entreprise profite d'une disposition réglementaire mise en place par l'autorité US des marchés pour garder confidentielles les informations jugées stratégiques. Le nombre d’actions mises sur le marché et la fourchette de prix proposée seront ainsi divulgués ultérieurement.

La licorne de San Francisco vise une IPO de l'ordre de 1 milliard de dollars. Mais, il s'agit d'une estimation de l'espace réservé aux institutionnels. La cote mise sur un montant avoisinant les 3 milliards de dollars. Une bonne nouvelle pour le Nasdaq qui devrait assister à la plus importante IPO depuis l'arrivée de Facebook en 2012.

Une telle levée de fonds permettrait à Airbnb d'être valorisée à 30 milliards de dollars, contre un poids estimé actuellement à un peu moins de 20 milliards de dollars.

Des salariés impatients

Il n'y a pas que les traders qui rongent leur frein dans l'attente de la cotation d'Airbnb. Les employés de la plateforme sont tout aussi impatients. Il faut dire que de nombreuses options d’achat d’actions figurant dans le paquet salarial de certains employés expirent très bientôt.

Contrairement à la plupart des autres introductions en bourse, les employés actuels et anciens d'Airbnb n’auront pas à attendre la fin de la période de blocage de plusieurs mois pour se délester de leurs actions. Ils seront en mesure de vendre jusqu’à 15% de leurs titres après sept jours, selon le prospectus de l'entreprise californienne.

Les dirigeants, les administrateurs et les investisseurs historiques d'Airbnb seront également choyés. Ils seront en mesure de contrôler la société par le biais d’actions de catégorie B, qui porteront 20 votes chacune contre une voix pour les actions de catégorie A vendues dans le cadre de l’introduction en bourse.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés