chronique

Une "colombe" au Trésor US?

Chroniqueur, newsmanager

Lael Brainard est la seule démocrate au sein du conseil des gouverneurs de la Fed.

Le nom de Lael Brainard est régulièrement cité pour occuper le poste très convoité de secrétaire au Trésor dans la future administration Biden. Même si d’autres noms sont cités (celui de Janet Yellen, notamment), Brainard dispose de sérieux atouts.

Née en 1962 à Hambourg (son père était diplomate), elle siège actuellement au sein du conseil des gouverneurs de la Federal reserve (Fed). Nommée par Barack Obama en 2014, elle est la seule représentante du parti démocrate dans ce conseil.   

Une "colombe"

Elle  fait résolument partie du camp des "colombes" monétaires, favorables au maintien des taux bas. En septembre 2016, alors que la Fed remontait progressivement les taux, elle avait déjà incité à la prudence.

Lael Brainard a promis d'étudier les leçons de l'expérience des taux négatifs de la BCE.

Ces dernières années, elle a aussi fait allusion aux taux négatifs de la BCE, promettant d’étudier les leçons de l'expérience européenne. Elle est également la première responsable monétaire américaine à lier la nouvelle stratégie de la Fed sur l’inflation à la nécessité de mesures supplémentaires pour soutenir l’économie dans le cadre de la crise actuelle.

"Soft" sur la Chine et timide sur le climat?

Cette diplômée de l’Université de Harvard a travaillé pour McKinsey et a été "senior fellow" de la Brookings Institution. Sur le plan politique, elle a fait partie des conseillers économiques de Bill Clinton et a été sous-secrétaire au Trésor pour les affaires internationales sous Obama.

Certains l’accusent d’être trop "soft" vis-à-vis de la Chine ou trop timide sur la question climatique. Sur ce dernier point, elle a déjà répondu indirectement en début de semaine, soulignant que le changement climatique pose des risques importants pour la stabilité du système financier.

Lire également

Messages sponsorisés