Publicité

Une dette américaine incontrôlable?

Les investisseurs peuvent être rassurés par le statut privilégié du dollar en tant que monnaie de réserve internationale. ©Bloomberg

La dette en pourcentage du PIB devrait battre ses records qui remontent à la Seconde Guerre mondiale.

Est-ce un signe ? La Maison-Blanche a raboté de 600 milliards de dollars son grand plan d'infrastructures, afin de tenter de rallier les républicains qui s’inquiètent des dérapages du déficit budgétaire et du poids de la dette fédérale qui a dépassé les 100% du produit intérieur brut (un niveau de 102% est prévu pour la fin 2021).

Ce n’est pas parce que la dette dépasse les 100% du PIB que cette dette devient subitement incontrôlable.

Selon une étude du Capital Group, il est presque certain que la dette publique américaine dépassera le pic de 106% du PIB atteint pendant la Seconde Guerre mondiale. Est-ce grave, docteur? Non, si l’on en croit les économistes de la firme.

Ce n’est pas parce que la dette dépasse les 100% que cette dette devient subitement incontrôlable. C’est vrai que ce ratio de 100% a parfois été un déclencheur de crises par le passé, mais il y a aussi des exceptions importantes à cette règle. Le Japon, par exemple, bénéficie du fait que sa dette est détenue par des investisseurs nationaux captifs (banques, fonds de pension, investisseurs institutionnels…).

106%
Le niveau dette/PIB atteint par les USA durant la Seconde Guerre mondiale.

Les États-Unis ne sont, par ailleurs, pas les seuls à enregistrer un dérapage de leur dette. C’est un phénomène mondial lié à la crise du Covid-19. Pas de quoi effrayer outre mesure les investisseurs internationaux qui sont friands de ce type d’obligations.

Ils peuvent être également rassurés par le statut privilégié du dollar en tant que monnaie de réserve internationale. Surtout que, tant que le taux d'intérêt nominal de la dette est inférieur au taux de croissance nominal de l'économie, une spirale d'endettement peut être évitée. Or, la banque centrale US maintient les taux bas pour soutenir la croissance, ce qui rend la situation soutenable. Tout au moins pour l'instant.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés