Warren Buffett se décide à réaliser des emplettes

©REUTERS

Warren Buffett avait l'air désabusé lors de l'AG des actionnaires en mai dernier en annonçant qu'il n'avait pas pu profiter de la chute de Wall Street. Il tente de se rattraper en acquérant des actifs à Dominion Energy.

Il avait l’air dépité lors de l’assemblée générale des actionnaires en mai dernier, quand il a avoué n’avoir effectué aucune acquisition lors de la récente chute des bourses. Il a pourtant cette réputation de réaliser ses meilleures affaires lorsque les marchés dépriment. En annonçant dimanche que sa société d’investissement Berkshire Hathaway qu’il préside a acquis des actifs financiers de Dominion Energy pour 4 milliards de dollars (10 milliards dettes comprises), Warren Buffett avait tout l’air de vouloir rebondir. Il s’agit de sa plus importante acquisition en plus de 4 ans.

Sous-performance de l’action

Cela suffira-t-il toutefois à redorer son image d’ "Oracle d’Omaha" qu’il avait acquise au fil des cinq dernières décennies en raison de ses qualités de visionnaire à Wall Street? Warren Buffett va devoir en faire davantage pour rattraper le retard accumulé par le cours de l’action Berkshire Hathaway par rapport à l’évolution de l’indice S&P 500 Return, celui qui tient compte des dividendes versés par les entreprises et auquel il aime comparer l’évolution de la valeur comptable de son groupe.

Il va falloir à Warren Buffett en faire davantage pour rattraper le retard accumulé par le cours de l'action Berkshire Hathaway par rapport à l'évolution du S&P 500 Return.

En effet, d'un côté, l'indice S&P 500 a rebondi de 40% depuis son point bas de mars et ramené ses pertes à 2,1% depuis le début de cette année.
De l'autre, l’action Berkshire Hathaway, qui n’est remontée que de 11% depuis la mi-mars, conserve une perte de 21,2% depuis la fin de 2019.

Le prix payé par Berkshire Hathaway ne représente à peine que 1% de la valeur boursière du groupe (434 milliards) à New York, et moins de 3% de sa trésorerie qui renfermait pas moins de 137 milliards de dollars avant cette opération.

Le prix du gaz au plancher

Les actifs que Berkshire Hathaway vient d’acquérir des mains de Dominion Energy concernent le stockage et le transport de gaz naturel. Cette opération qui devrait être finalisée au 4e trimestre aura l’avantage de diluer quelque peu la part des autres actifs dans le portefeuille de Berkshire Hathaway. En particulier celle des activités "assurance et réassurance" qu’affectionne particulièrement Warren Buffett, comme tout ce qui touche au transport. On peut penser que le prix payé à Dominion Energy, qui a besoin de réduire son niveau d’endettement élevé, n’est pas excessif. D’autant que le prix du gaz est 60% moins élevé qu’en novembre 2018, à 1,80 dollar par MMBtu. Et qu’il n’est pas appelé à rester aussi bon marché. En nouant cette opération d’achat, on peut aussi imaginer que Warren Buffett se positionne pour de futurs profits.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés