Publicité

WDP toujours sur sa lancée au troisième trimestre

Le long de l’E17 à Lokeren, après avoir construit la nouvelle usine de Barry Callebaut, WDP vient de devenir propriétaire du site de DPG Media Services.

L'acteur belge de l'immobilier WDP publie ce matin des résultats trimestriels au beau fixe, gonflés par la croissance soutenue de l'activité logistique en Europe occidentale.

Lors de la publication de ses résultats semestriels il y a trois mois, en avait profité pour relever ses prévisions annuelles. La SIR belge disait s’attendre à un résultat EPRA par action de 1,10 euro pour 2021, soit une hausse de +10% sur base annuelle. Pour les 9 premiers mois de l’année en cours, l’augmentation atteint désormais près de 15% par rapport à 2020, avec un résultat EPRA gonflé à 150,6 millions d’euros après 9 mois. Toujours confiant pour 2021, WDP confirme donc la prévision d'un résultat EPRA de 1,10 euro par action et une augmentation comparable du dividende à 0,88 euro brut.

Conjoncture commerciale porteuse

6
ans
C'est la durée moyenne des baux locatifs sur l'ensemble du portefeuille actuel de WDP. Celle-ci offre un rendement prévisible qui rassure les investisseurs.

L’explication est prévisible: dans une conjoncture commerciale porteuse pour le secteur logistique européen, le flux des livraisons de projets pré-loués ne s’est pas ralenti lui non plus. Fin septembre, le taux d’occupation du parc logistique de la SIR belge frôlait toujours la saturation à 98,7% et affichait une durée moyenne des baux locatifs portée à près de 6 ans sur l’ensemble du portefeuille.

Pas étonnant dès lors que la valeur de ce portefeuille ait été revue à la hausse de 590 millions d'euros, soit +12 % en cumul annuel et 216 millions d'euros rien que sur le troisième trimestre achevé. En cause, principalement, une solide baisse de rendement de 60 points de base dans le portefeuille existant et des plus-values latentes sur les projets.

Projets et activités opérationnelles en 2021. ©WDP, octobre 2021

Autant dire que le plan de croissance prévu par l’opérateur immobilier logistique reste musclé: il atteint 300 millions d'euros au cours des 9 mois écoulés, soit un rythme de croisière de 100 millions par trimestre. Ces investissements constituent un mix de projets sur terrains propres, d'acquisitions de biens immobiliers et d’extensions des positions foncières. Ils portent le volume total du plan de croissance à 1,3 milliard d’euros, "conformément au rythme de croissance prévu et conduit par les tendances structurelles sous-jacentes du marché, à savoir l’e-commerce, l’omnicanal, les développements technologiques, la durabilité et la réflexion dans la chaîne d’approvisionnement".

Aucun désinvestissement à noter

Aperçu des acqusitions réalisées en 2021. ©WDP, 10-2021

Au rang des toutes récentes acquisitions, on relèvera que WDP vient de devenir propriétaire du site de DPG Media Services le long de l’E17 à Lokeren. Ce site comprend 37.000 m² de surface bâtie (dont une imprimerie, un département d'emballage et un entrepôt cross-dock), avec un potentiel de développement futur supplémentaire d’environ 20.000 m². Il s’agit du second actif WDP dans cette zone industrielle stratégique. Récemment, le Global Distribution Centre y avait été réalisé pour Barry Callebaut. Cette acquisition a été réalisée par le biais d'un apport en nature d'une valeur d’investissement totale d'environ 26 millions d'euros.

À Timisoara, en Roumanie, WDP a récemment pris une position foncière stratégique d'environ 60.000 m² en vue d'un futur développement. Cette parcelle est située à côté de l'usine de vélos Sport Mechanical Workshop, fournisseur exclusif de Decathlon. 5 millions d'euros ont été investis dans cet achat.

Enfin, on notera qu’aucun désinvestissement n’a été enregistré ces trois derniers mois.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés