Publicité

La semaine prochaine

Christine Lagarde, la présidente de la BCE, tiendra une conférence de presse. ©REUTERS

Les banques centrales européenne, canadienne et japonaise vont annoncer leur décision sur les taux d'intérêt. Les résultats de sociétés vont continuer de pleuvoir.

Les marchés d'actions vont encore vivre au rythme soutenu des publications de résultats d'entreprises la semaine prochaine. Rien qu'à la bourse de Bruxelles, les sociétés vont se bousculer avec leurs comptes trimestriels. Les membres du Bel 20 sont attendus à partir de mercredi, avec les résultats de Cofinimmo et de Melexis. Le lendemain, ce sera au tour de Telenet, AB Inbev, Solvay et argenx. Proximus fermera le bal vendredi avec ses comptes financiers.

"Je m'attends à ce que l'histoire des bénéfices reprenne son emprise sur les marchés la semaine prochaine, mais il pourrait y avoir plus de volatilité dans les deux sens dans les réactions d'achat de tout, surtout si des géants tels que Facebook signalent des difficultés similaires comme Snap avec les contraintes d'Apple coincées dans sa gorge."
Jeffrey Halley
Economiste chez Oanda

Aux États-Unis, les résultats de plusieurs grands noms de la technologie sont attendus. Ceux de Facebook tomberont lundi. "Je m'attends à ce que l'histoire des bénéfices reprenne son emprise sur les marchés la semaine prochaine, mais il pourrait y avoir plus de volatilité dans les deux sens dans les réactions d'achat de tout, surtout si des géants tels que Facebook signalent des difficultés similaires comme Snap avec les contraintes d'Apple coincées dans sa gorge", a souligné Jeffrey Halley, économiste chez Oanda. Mardi, ce sera au tour d'Alphabet, la maison mère de Google, de publier ses chiffres. Le lendemain, Twitter est attendu. Apple suivra jeudi.

La saga du fonds immobilier chinois Evergrande continuera de tenir en haleine les investisseurs. La société, au bord d'un défaut de paiement, doit faire face à une nouvelle échéance de remboursement le 29 octobre pour un montant de 45,17 millions d'euros.

Des introductions en bourse vont aussi animer les marchés la semaine prochaine. Parmi elles, celle de Volvo Cars est attendue à la bourse de Stockholm jeudi.

Les banques centrales du Canada, de la zone euro et du Japon annonceront aussi leur décision sur les taux d'intérêt. La Banque centrale européenne est particulièrement attendue alors que la hausse de l'inflation, qui a progressé de 3,4% en septembre dans la région, inquiète de plus en plus les investisseurs, en particulier sur le marché obligataire. Ceux-ci s'interrogent sur la volonté de la BCE de maintenir ses rachats d'actifs sur les marchés, liés à son programme de gestion de la pandémie.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés