Publicité
Publicité

Jefferies "vend" Galapagos et fait chuter le titre

Jefferies, qui est désormais le seul broker à conseiller de vendre Galapagos, estime que la biotech va brûler du cash jusqu'en 2029. Il se montre, en outre, moins confiant que le consensus sur les perspectives du filgotinib en Europe