Publicité
Publicité

L’avenir d’Euronav suspendu à un "clash des egos"

Le patron de Frontline a renforcé sa participation dans le belge Euronav. Elle s'approche désormais de celle de la CMB (25%). Deux rendez-vous importants sont attendus dans cette saga en haute mer.