Publicité
Publicité

La Chine plombe Ageas et ce n’est peut-être pas fini...

L'inflation dans deux pays et, surtout, la volatilité des marchés boursiers chinois vont pousser Ageas à revoir ses prévisions annuelles pour 2022. Dans quelle mesure?