Publicité
Publicité

Les obligations n'ont plus connu pareille hécatombe depuis des décennies

La forte remontée des taux d'intérêt décidée par les banques centrales pour lutter contre la flambée de l’inflation a provoqué, en 2022, une chute quasi sans précédent des marchés obligataires.