Le dividende et le rendement du dividende

Mieux vaut privilégier les actions de sociétés ne distribuant aux actionnaires qu’une partie des bénéfices. ©Photo News

La répartition des bénéfices entre les actionnaires se matérialise par le versement d'un "dividende".

Le rendement du dividende offre généralement du soutien au cours d’une action. Le dividende est la part des bénéfices réalisés par une société distribuée aux actionnaires. Cette distribution des résultats finaux peut se faire soit en numéraire (cash) soit en attribuant de nouvelles actions. L’intérêt pour une société de distribuer le dividende sous forme d’actions nouvelles, est de conserver du cash pour ses futurs investissements ou tout simplement de renforcer son bilan. 

Dans la plupart des cas, l’actionnaire reçoit son dividende en numéraire. Ce rendement ramené au cours de Bourse d’une action fournit le rendement en pour cent d’une action. En septembre 2019, Colruyt a distribué un dividende brut de 1,31 euro par action. Ce montant ramené à un cours de l’action Colruyt de 50 euros fournit un rendement brut de 2,6% pour l’action Colruyt (1,31 divisé par 50 multiplié par 100 = 2,6%). Au même moment, le rendement moyen des 20 actions du Bel 20 était de 3,5% brut. 

Le dividende est versé une fois par an aux actionnaires. La plupart des entreprises procèdent à cette opération entre les mois d'avril et de juin à la Bourse de Bruxelles.  Ce versement peut s'effectuer en deux fois (un acompte et un solde, comme chez Umicore et AB InBev entre autres), voire à un rythme trimestriel comme chez Aperam qui l'attribue en dollars.

Il peut aussi arriver qu'une société décide de verser un dividende exceptionnel. Ageas avait attribué un montant brut de 0,40 euro par action en 2017, en plus de son dividende habituel. Pour le centième anniversaire de sa création, Moury Construct a payé à ses actionnaires un second dividende cette année d'un montant brut de 5,6 euros. 

Gare au rendement élevé!

L’investisseur n’a pas vraiment intérêt à se laisser séduire par des rendements dividendaires anormalement élevés. Si des actions affichent un rendement de 5%, voire davantage, c’est sans doute parce que le marché craint une réduction du montant du dividende. 

Autre suggestion, mieux vaut privilégier les actions de sociétés ne distribuant aux actionnaires qu’une partie des bénéfices. Colruyt ne répartit entre ses actionnaires que 47% de ses profits annuels. Chez Proximus et bpost, ce ratio de distribution est de 95%. Pour les 20 actions liées au Bel 20, ce ratio se situe le plus souvent sous les 60%. 

Rallye Boursier

L’Echo lance une nouvelle édition de son concours, le Rallye Boursier. Venez y participer entre le 18 novembre et le 24 janvier et tentez de remporter un des nombreux prix. Inscrivez-vous sur www.rallyeboursier.be.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect