Quels marchés boursiers privilégier?

Les fluctuations de changes peuvent accroître les gains finaux d'un placement. Mais aussi les réduire. ©BELGA/BELPRESS

Donner la priorité aux actions de sociétés dont on peut plus facilement suivre l'évolution des affaires.

L’investisseur peut porter son choix sur tous les marchés boursiers du monde, pour autant bien sûr que son institution financière assure ce service. Cela dit, il n’est pas indispensable d’aller au bout du monde pour trouver la "perle". Les Bourses européennes offrent déjà un large éventail de choix, d'actions cycliques, de croissance et défensives. Certes, les marchés européens ne renferment pas de grosses pointures technologiques du style Microsoft, Apple et Facebook pour ne citer que celles-là. Un investisseur complètera alors sa palette d’actions en se tournant vers la Bourse de New York.

Un dicton boursier suggère de ne "s’intéresser qu'aux actions de sociétés dont il est possible de voir ses cheminées". C’est une façon en effet de mieux suivre l'évolution de ses affaires. Mais à l’heure de la mondialisation, alors que les sociétés exercent des activités un peu partout dans le monde, ce dicton est néanmoins quelque peu tombé en désuétude.

Les effets de changes à ne pas négliger

Mais à quoi sert-il en fin de compte de s’intéresser à une entreprise cotée à la Bourse du Vietnam, s’il ne nous parvient que des informations fragmentaires sur l’évolution de ses affaires. On ne fait qu’accroître l’aspect " risque " d’un portefeuille d’actions. Un risque auquel s’ajoute celui pouvant découler des "effets de changes " et qui n’est pas à négliger surtout par ces temps de fluctuations importantes des devises par rapport à l’euro.

Un investisseur en euro qui aurait choisi par exemple d’investir au 2 janvier 2015 à la Bourse de Londres, a été confronté à une baisse de 10% de la livre sur cette période. L’indice FT 100 n’ayant gagné que 11% depuis cette date, son gain converti en euro est plutôt dérisoire. Il s'élève à peine à 1% (+les dividendes éventuellement perçus). Toujours pour cette même période, les valeurs cotées dans la zone euro ont en moyenne gagné 15% selon l’indice Euro Stoxx 50.

Rallye Boursier

L’Echo lance une nouvelle édition de son concours, le Rallye Boursier. Venez y participer entre le 18 novembre et le 24 janvier et tentez de remporter un des nombreux prix. Inscrivez-vous sur www.rallyeboursier.be.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect