Dernière ligne droite pour le Rallye Boursier

La dernière semaine du Rallye Boursier marquera le début de la saison des résultats. Ceux de Tesla seront publiés le 3 février. ©REUTERS

Il reste quinze séances boursières pour remporter notre Rallye Boursier. Kévin Jacobs, analyste à L'Investisseur et coach de nos quatre participants vedettes, évoque les perspectives de ce début d'année.

Après une période des fêtes de fin d'année plus mouvementée qu’à l’accoutumée sur les places boursières, nous entrons maintenant dans la dernière phase du Rallye Boursier. Les premiers du concours pourront-ils conserver leur avantage? Est-ce que les poursuivants peuvent espérer rattraper leur retard?

Les bourses commencent cette année 2021 remplies d'optimisme.

Historiquement, le premier mois de l’année est souvent positif en bourse, une performance parfois attribuée au "January Effect". Cette hypothèse voudrait que les investisseurs vendent en fin d’année leurs plus grosses pertes, pour des raisons fiscales, avant de racheter massivement en janvier. Dans le même ordre d’idées, les fonds d’investissement vendraient les positions les moins performantes, pour ne pas devoir les afficher dans le rapport annuel, avant d’également les racheter en janvier.

Saison des résultats

Les bourses commencent aussi cette année 2021 remplies d’optimisme. Au niveau mondial, les campagnes de vaccination ont démarré dans plusieurs endroits, promettant un retour à la normale dans un futur plus ou moins proche. En Europe, les négociations entre le Royaume-Uni et l’Union européenne ont permis d’éviter un Brexit dur et les deux côtés semblent satisfaits. Aux États-Unis, un nouveau plan de relance a été ratifié, après des semaines de négociation. Et puis il y aura l’investiture de Joe Biden comme Président le 20 janvier. Ce dernier n’aura finalement pas beaucoup d’amplitude avec une Chambre démocrate, mais un Sénat républicain. Le scénario espéré par les marchés.

Vu la hausse de ces derniers mois, il n’est pas impensable qu’une saine correction survienne cette année.

La dernière semaine du concours marquera aussi le début de la nouvelle saison des résultats. Après un troisième trimestre où une majorité des sociétés ont pu dépasser les attentes (qui étaient aussi peu élevées vu la pandémie), en sera-t-il de même pour le quatrième? On le sait, plusieurs pays ont dû renforcer les mesures sanitaires et des surprises peuvent être attendues lors des résultats. Ces derniers auront donc un impact sur l’évolution des bourses. Suffisant pour chambouler le classement?

Enfin, si les bourses ne sont peut-être pas euphoriques, elles sont certainement, comme dit plus haut, très optimistes. Et c’est peut-être là le plus grand danger de ce mois de janvier. Un choc est par définition inattendu et survient donc dans ces moments où rien ne semble pouvoir arrêter les bourses. Vu la hausse de ces derniers mois, il n’est pas impensable qu’une saine correction survienne cette année. Si elle se produit pendant ces trois prochaines semaines, elle offrirait de nouvelles opportunités, mais aussi un certain suspense pour le classement du Rallye Boursier!

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés