"J'espère une correction boursière"

Nos quatres participants vedettes cette année. De gauche à droite: Fanny Jandrain, Marc Collet, Mikael Petitjean et Nathanaël Dumortier. ©Dieter Telemans

Notre participant anonyme, premier du classement parmi les participants vedettes, fait partie du top 100 au classement général. Ses valeurs minières lui assurent un rendement confortable.

Nathanaël Dumortier (nom d’emprunt), le fondateur du site spécialisé en marchés financiers transactionbourse.com, affiche un rendement plus qu’honorable en cette cinquième semaine de concours boursier. A l’heure de boucler ces lignes jeudi soir, son portefeuille était en hausse de +10,2%

Notre participant vedette anonyme, Nathanaël Dumortier (nom d'emprunt). ©Dieter Telemans

Sa stratégie axée essentiellement sur les valeurs aurifères et les biotechs semble payante. Sur les 11 valeurs qui composent son portefeuille, 8 sont dans le vert contre 3 dans le rouge. "La courbe de progression a été très régulière, mais certaines actions plombent un peu mon portefeuille. Biocartis par exemple perd plus de 5%. Unilever aussi, qui était dans le vert il y a encore quelques jours, mais après un profit warning annonçant un ralentissement de la croissance dans les pays émergents, le cours a reculé (-2,9%). Jensen Group est aussi en perte de 3%", détaille l’investisseur.

Valeurs aurifères en forme

Il peut toutefois compter sur ses autres biotechs comme argenx  et Bone Therapeutics  et surtout sur ses valeurs aurifères pour faire fructifier son portefeuille: "Sibanye Gold est mon meilleur rendement dans le concours pour le moment (+23,3%). Cette action vient de très loin, elle était autour de 2 dollars mi-2018 et elle est désormais à 9,5 dollars. Elle monte constamment, même quand l’or ne se comporte pas très bien. Je vais laisser courir le bénéfice, car la courbe est ascendante depuis début 2019. Mes deux autres valeurs minières Newmont Goldcorp et Barrick Gold se portent également bien", explique Nathanaël Dumortier, qui ne compte vendre aucune de ces trois valeurs d’ici la fin du concours. Il envisage même d’acheter un fonds en or: World Gold Fund (BlackRock).

S’il y a une correction d’ici la fin du concours, j’investirai tout le cash restant.
Nathanaël Dumortier
participant vedette du Rallye Boursier

Nouvelles positions

Notre participant anonyme a aussi réalisé de nouveaux placements: "J’ai complété un peu mon portefeuille en achetant Paypal, MDxHealth , Bone Therapeutics, argenx et Unilever", cite-t-il. "Je voulais une voire deux biotechs en plus dans mon portefeuille pour booster mon rendement." Parmi ces titres, il attend beaucoup de Paypal . "Ils ont la particularité de battre le consensus chaque trimestre, et de loin généralement. Ils ont lancé par ailleurs une nouvelle plateforme qui fait un carton aux États-Unis chez les jeunes, Venmo. Paypal a aussi conclu un partenariat avec la Chine. C’est la première société de paiement américaine qui passe un contrat avec la Chine, ce qui est assez prometteur, car Visa et MasterCard n’y sont pas", explique le fondateur de transactionbourse.com.

"Difficile d’acheter pour le moment"

Les marchés étant haussiers, Nathanaël Dumortier ne souhaite pas effectuer de nouveaux placements dans l’immédiat. "J’espère une éventuelle correction boursière pour acheter à nouveau. Je ne sais pas quoi acheter à bon prix, car il est difficile de se positionner pour le moment à des prix intéressants, les marchés étant assez stables."

Avec 26% de cash encore en portefeuille, une correction boursière lui permettrait d’effectuer de nouveaux achats. "S’il y a une correction d’ici la fin du concours, j’investirai tout le cash restant", précise-t-il, ajoutant:"Mes trois valeurs minières protégeraient de toute façon mon rendement, car elles augmenteraient en cas de correction. L’or reste une sécurité, une valeur refuge."

L’avis du coach - Youry Huygen (L’Investisseur)

"La vie appartient aux audacieux". Bien que Nathanaël ait jusqu’à présent profité du fait que les marchés financiers sont haussiers depuis le début de la compétition, son choix pour les valeurs aurifères a été clairement gagnant. Et ce n’est certainement pas attribuable au renchérissement du métal jaune.

Depuis le début du Rallye Boursier, le cours de l’or n’a en effet gagné que 0,4%, à 1,474 dollar l’once, alors que Sibanye Gold s’est apprécié de plus de 20% en quelques semaines. Il est vrai que depuis quelques années, les mines d’or surperforment le cours de l’or. Cela s’explique notamment par une diminution des coûts d’extraction, tandis que nombreuses sont les mines d’or qui ont fortement réduit leur endettement. Un élément à risque pour le secteur (aurifère), du moins en Afrique du Sud, est un possible problème d’approvisionnement en électricité. Eskom, responsable de pas moins de 95% de la production d’électricité en Afrique du Sud, a mauvaise presse depuis bien longtemps. A noter que ces deniers mois son rating de crédit a été abaissé par les agences de notation. Standard & Poor’s lui attribue un rating CCC +, peu enviable.

Nathanaël a également décidé de miser sur quelques sociétés de diagnostics (MDxHealth et Biocartis) et sur certaines biotechs. Pour ce qui est de Bone Therapeutics, aucun résultat d’étude de ses produits en développement n’est attendu en 2020. Il faudra donc espérer qu’au cours des prochaines semaines, Bone Therapeutics profite d’être tiré vers le haut grâce à de bonnes nouvelles au sein du secteur biotechnologique.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés