Le Bel 20 a un sommet de 9 mois (débriefing actions belges)

©BELGA

Les grands noms de la cote ont permis au Bel 20 de maintenir la cadence pour signer le meilleur mois de son histoire. ING a mangé du lion alors que Balta ne ralentit pas.

L'optimisme régnant sur les marchés depuis l'annonce de l'arrivée de vaccins contre le coronavirus a de nouveau porté le Bel 20 . Avec une hausse de 3,05%, l'indice bruxellois retrouve les 3.700 points, son niveau de la fin du mois de février dernier. Une prouesse pour un Bel 20 en passe d'établir la meilleure performance mensuelle de son histoire. L'indice vedette en est à une grimpette de l'ordre de 20% en novembre. Le record en la matière date d'avril 2003, un mois où le Bel 20 avait chauffé de 14,47% après l'éclatement de la bulle internet.

Ce mardi, c'est ING qui a longtemps tiré le train des hausses. L'action de la banque néerlandaise a bondi de 8,27% à 8,60 euros, revigorée par une note des stratégistes d'UBS. Ils restent à l'achat sur la valeur et relèvent l'objectif de cours à 10 euros.

Umicore (+8,53%) a accéléré en fin de séance pour déloger ING du sommet du Bel 20.

D'autres sociétaires imposants du Bel 20 ont terminé dans le haut du tableau. AB InBev a ainsi pris 3,96% et Ageas , encensé par les analystes d'Oddo BHF, a progressé de 3,66%.

Solvay (+4,50%), qui s'est délesté d'une série d'actifs en Allemagne, en Espagne et au Mexique, a également participé à la fête.

Aperam (+3,33%) a profité du retour en grâce des valeurs cycliques pour franchir les 33 euros, soit le niveau record atteint par le producteur d'acier en 2020.

À l'autre bout de l'indice, Argenx a lâché 2,93%. Cofinimmo (-1,27% à 124,20 euros) était également à la peine. La SIR a pourtant vu ABN Amro relever son objectif de cours à 141 euros, contre 136 euros précédemment.

Hors Bel 20, la volatilité était toujours très présente sur le titre Nyrstar . La variation du jour allait dans le bon sens et signalait une envolée de 19,70% pour la "penny stock".

Le titre Balta (+10,36%), qui a doublé de taille ces trois dernières semaines, poursuivait son étonnant redressement pour terminer à 2,42 euros. Le fabricant de tapis était arrivé sur le marché bruxellois en juin 2017 au prix de 13,25 euros. Et sur l'ensemble de l'année 2020, Balta perd encore près de 13% en bourse.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés