Publicité
Publicité

"Dans l’immobilier, il n’y a pas de vaches sacrées"

"Dans le secteur de l’immobilier, la crise du coronavirus a fait des gagnants et des perdants. Mais il est dangereux de penser que les gagnants d’aujourd’hui le seront toujours demain. L’immobilier reste un secteur cyclique", lance Joël Gorsele, qui travaille chez Redevco et qui gère à partir de Londres plusieurs portefeuilles immobiliers pour le compte de clients institutionnels.