Fonds: les 8 thèmes gagnants de 2018

©Bloomberg

Alors que les fonds investis en actions représentaient encore la quasi-totalité des 100 meilleurs fonds à l’issue du premier semestre 2018, le bilan sur l’ensemble de l’année a été totalement bouleversé par le plongeon des grands indices boursiers.

Avec près de 50 produits recensés dans le classement, les fonds obligataires sont clairement revenus au premier plan, de même que les fonds monétaires (12) ou alternatifs (17). Le contingent des fonds actions s’est réduit à seulement 18 produits. Alors que la performance moyenne atteignait encore 11,8% à l’issue du premier semestre, elle s’est lourdement tassée à seulement 6,4% sur l’ensemble de l’exercice 2018.

Plus de 80% des produits commercialisés en Belgique ont terminé sur un bilan négatif, avec notamment des reculs de plus de 30% encaissés par de nombreux fonds exposés aux actions turques ou (de manière plus surprenante) aux petites et moyennes capitalisations françaises. L’année 2018 a très certainement été l’exercice le plus intéressant au niveau des différentes classes d’actifs présentes dans le classement, alors que les années précédentes avaient souvent été dominées par une ou deux classes d’actifs.

©Mediafin

Voici les principaux enseignements à tirer de ce bilan annuel.

1. Virage défensif

Ce sont sans surprise les branches les plus défensives du marché qui ont réalisé les meilleures performances dans le contexte très volatil du second semestre 2018. La recherche d’une protection accrue a poussé de nombreux investisseurs à se tourner vers la dette gouvernementale, avec également pour la première fois dans notre classement un important contingent de fonds monétaires en dollars.

La recherche de protection accrue a poussé de nombreux investisseurs à se tourner vers la dette gouvernementale.

2. Dollar tout-puissant

La progression du dollar face à l’euro a profité à la performance des fonds pratiquant une couverture active du risque de change. Même si ces fonds ne figurent pas dans notre échantillon, cet aspect "dollar" dans le classement est évident, au vu de la présence de 20 fonds obligataires, 12 fonds monétaires et 5 fonds actions américains dans le classement. Enfin, pas moins de 83 des 100 compartiments repris dans notre classement sont libellés en dollar.

3. Hedge Funds

Outre la recherche d’actifs défensifs, l’année 2018 aura également été marquée par la forte présence de fonds alternatifs, dont l’objectif est justement d’offrir une bonne diversification par rapport aux classes d’actifs traditionnelles. Avec une performance annuelle de 7,2% pour les produits repris dans notre classement, le rythme s’est sensiblement accéléré par rapport à la progression annualisée de 4,4% enregistrée durant les cinq années précédentes.

4. Pas de catastrophe

Autre classe d’actifs très diversifiante, les fonds exposés aux cat bonds (obligations catastrophes) se sont très bien comportés, et placent pour la première fois deux produits dans le classement. En dépit d’une saison des ouragans tropicaux particulièrement destructrice aux Etats-Unis, ces produits (qui titrisent des contrats d’assurance dans les zones fortement exposées) ont enregistré une nouvelle année favorable, en ligne avec les 7% de croissance annualisée réalisée durant les cinq exercices précédents.

5. Titrisation hypothécaire

La diversification de performance offerte par la titrisation se retrouve également dans la présence de trois fonds exposés à la titrisation de créances hypothécaires sur le marché américain. Ici aussi, la performance réalisée en 2018 n’a rien d’explosif (+ 5,2% en moyenne pour les trois produits repris dans notre top 100), mais parfaitement en ligne avec les 5,4% annualisés dégagés entre 2014 et 2018.

6. Obligations chinoises

Le classement 2018 a également été marqué par la présence d’un important contingent de fonds obligataires exposés aux marchés émergents, et plus particulièrement par trois fonds investis en obligations chinoises en renminbi. Cette classe d’actifs étant encore relativement récente, aucun des trois fonds repris dans notre classement ne disposait d’un historique de performance supérieur à trois ans.

7. Santé et utilities

La recherche de secteurs défensifs a profité durant le second semestre aux soins de santé, dont les quatre produits ont dégagé des progressions appréciables.

Rétro 2018

Migrations, climat, Brexit... Voici ce qu'il faut retenir de 2018 pour comprendre 2019

Quels sont réellement les chiffres de la migration? Que vaut finalement une biotech comme Mithra? Le Brexit est-il aussi dévastateur qu’on le dit? 

Découvrez notre rétro 2018 >

Le secteur des utilities (services aux collectivités) s’est également distingué. En dépit d’un environnement concurrentiel et réglementaire parfois difficile, ce dernier secteur a toutefois confirmé son net regain de forme sur les dernières années, les deux produits repris dans notre classement affichant une progression annualisée de près de 9% sur les cinq dernières années.

8. Bolsonaro et Moyen-Orient

Les évolutions en dents de scie des cours du pétrole n’ont pas trop affecté les fonds exposés à la zone Afrique/Moyen-Orient, tandis que la présence de deux fonds exposés en actions brésiliennes semble confirmer les espoirs placés dans la capacité de réforme du président populiste Jair Bolsonaro. La performance de ces différents fonds tranche assez nettement avec les progressions modestes (4 à 5% en moyenne) enregistrées durant les cinq années précédentes.

Retour des grands gestionnaires obligataires

Dans une année aussi perturbée que 2018, il n’est pas étonnant de voir que les grands gestionnaires obligataires sont revenus au premier plan, de même que ceux qui disposent d’une large expertise sur l’ensemble des classes d’actifs.

©Mediafin

Dans ce domaine, c’est clairement Franklin Templeton qui s’est le mieux positionné avec neuf fonds dans le top 100: quatre produits obligataires, deux actions, un monétaire, un alternatif et le seul spécialisé sur les convertibles.

Cette tendance se retrouve également chez les deux gestionnaires figurant sept fois dans le top 100. BlackRock termine ainsi avec trois fonds alternatifs, deux obligataires et un sur le monétaire et les actions du secteur santé. La tendance obligataire est également très marquée chez Pictet AM, qui termine avec quatre produits taux et deux alternatifs dans les sept produits placés dans le top 100.

Le classement est complété par BNP Paribas AM et JP Morgan AM, qui recensent six nominations; par Schroders avec cinq; et par Axa IMBNY MellonKBC AM et Pimco avec quatre.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect