Avoir un impact avec une pricaf privée

Le fonds ImpaktEU vise un impact sociétal surtout, alors que près de 20% de la population européenne est menacée de pauvreté. ©Hans Lucas

Le gestionnaire patrimonial belge Funds for Good et Impulse Investment Management lancent ensemble la pricaf privée "ImpaktEU".

Le fonds mise sur le développement de la microfinance et de l’entrepreneuriat social en Europe, et plus particulièrement en Belgique. Il investira dans des instruments de crédit ou des actions d’institutions de microfinance, de banques éthiques ou d’intermédiaires financiers impliqués dans l’entrepreneuriat social. Le fonds peut également investir dans de petits fonds de Private Equity avec impact.

Fonds

  • Dossier 'Fonds thématiques' | Investissez dans le monde de demain
  • Copycat | 3 trackers investissant dans les plus grandes valeurs européennes
  • Les fonds préférés de Peter Bossaer (ABN Amro Private Banking)

Le supplément Fonds, ce mercredi 21/4, gratuit avec L'Echo.

Le fonds souhaite avoir un impact à trois niveaux. «Le premier défi est de nature sociétale. Près de 20% de la population européenne est menacée de pauvreté. Les inégalités augmentent, ce qui provoque des tensions sociales et l’émergence du populisme», explique Bruno Dunkel, directeur général d’Impulse Investment Manager.

Le deuxième défi est écologique et vise plus spécifiquement les changements climatiques. Le troisième défi se situe au niveau économique et des conséquences de la crise du Covid-19. «Une fois de plus, ce sont les plus faibles de notre société qui ont été les plus durement touchés», explique Patrick Somerhausen, CEO de Funds for Good.

Le fonds, une pricaf privée belge, ambitionne d’obtenir un rendement net de 2,5 à 3,5% par an. L’horizon de placement est de 12 ans, comme l’exigent les statuts des pricafs privées. Le fonds sera lancé en juillet 2021.

Entre-temps, la Société fédérale de participations et d’investissement (SFPI) a déjà décidé de devenir investisseur de référence. La SFPI débloquera deux tranches de 5 millions d’euros pour chaque tranche de 20 millions d’euros levée auprès d’investisseurs, majoritairement privés. En contrepartie, le fonds veillera à investir un minimum de 10 millions d’euros en Belgique.

«Le fonds souhaite avant tout avoir un impact sociétal. Près de 20% de la population européenne est menacée de pauvreté.»
Bruno Dunkel
Impulse Investment Management

La pricaf privée est un véhicule qui a le vent en poupe depuis que l’ancien ministre des Finances Johan Van Overtveldt (N-VA) a lancé la loi dite de relance en mars 2018 pour donner un coup de pouce au Private Equity (actions non cotées, NDLR) et à la dette privée (titres de créance non cotés). «Nous voulons faire de la Belgique et de Bruxelles le centre financier par excellence pour les fonds de Private Equity qui s’intéressent au marché européen», avait expliqué le ministre à l’époque.

Tout le monde ne peut pas créer une pricaf. Les pricafs privées doivent nommer un gestionnaire «AIFM compliant» étant donné qu’elles sont considérées comme des fonds d’investissement alternatif (AIF ou Alternative Investment Fund). Impulse Investment Manager est un AIF reconnu par la FSMA.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés