Publicité

La technologie reste un pari gagnant pour les fonds

Les portefeuilles des fonds technologiques sont fortement axés sur les grandes capitalisations américaines, comme Apple. ©AFP

Avec une progression annualisée de 24% durant la dernière décennie, les grands fonds technologiques restent des valeurs sûres.

Avec la pléthore de fonds thématiques qui ont été lancés ces dernières années, sur des tendances aussi diverses que la robotique, l’intelligence artificielle, les voitures électriques ou la disruption, il serait facile d’oublier qu’il existe de nombreux fonds exposés globalement à la technologie, qui affichent des performances extrêmement solides pour toutes les échéances historiques, avec notamment une progression annualisée moyenne supérieure à 24% durant la dernière décennie.

+24%
La progression annualisée moyenne des fonds technologiques sur la dernière décennie.

Taille massive

L’ensemble des produits repris dans notre échantillon ont plusieurs éléments en commun. Ce sont des produits qui existent depuis longtemps, avec équipes de gestion relativement stables et une taille conséquente. Les actifs sous gestion oscillent ainsi entre 1 et 10 milliards de dollars pour les Sicav luxembourgeoises, qui constituent une partie des actifs gérés par les gestionnaires anglo-saxons. Ces produits ont souvent un clone commercialisé aux États-Unis, ainsi que divers mandats de gestion pour les clients institutionnels.

Les portefeuilles sont également fortement exposés à la Big Tech, via les grandes capitalisations (qui représentent entre 69 et 82% des encours pour les différents produits) et les valeurs américaines (de 75 à 95%), avec des stratégies qui sont relativement concentrées, les dix premières positions représentant typiquement entre 25 et 35% des encours.

À côté du secteur technologique, qui pèse de 60 à 67% des actifs sous gestion, ce sont les secteurs de la communication (Facebook et réseaux sociaux) et de la consommation cyclique (Amazon et les autres acteurs du commerce en ligne) qui sont représentés dans ces produits. Tous ces produits très similaires vont toutefois avoir quelques différences à la marge, que ce soit par la représentation des moyennes par rapport aux grandes capitalisations, par la diversification géographique ou par la valorisation des différentes lignes du portefeuille.

Transition digitale

En tête de cette catégorie très concurrentielle, nous trouvons un fonds de BlackRock, géré depuis 2015 (pour le produit commercialisé aux États-Unis) par Tony Kim, un vétéran qui suivait déjà le secteur technologique depuis plus de 10 ans lorsqu’il est arrivé à la tête de cette stratégie.

"Notre performance a été dopée par l’accélération de la transition digitale, par exemple vers le jeu électronique, le télétravail, la médecine à distance ou le commerce en ligne."
Tony Kim
Gérant du fonds BlackRock BGF - World Tchnology

Il gère aujourd’hui plus de 30 milliards de dollars sur les différents fonds dont il est en charge.

BlackRock BGF – World Technology s’est hissé en tête de sa catégorie grâce à une année 2020 étincelante, durant laquelle sa stratégie a progressé de près de 70%. "Notre performance a été dopée par l’accélération de la transition digitale", indiquait-il récemment au magazine financier allemand Das Investment, "par exemple vers le jeu électronique, le télétravail, la médecine à distance ou le commerce en ligne". Son fonds est aujourd’hui celui qui est le moins exposé sur les États-Unis, avec plus de 20% des encours exposés sur l’Europe et (surtout) l’Asie. Le fonds privilégie les sociétés leader sur des segments en forte croissance (notamment l’intelligence artificielle, le cloud, l’internet des objets ou les voitures électriques), et aura tendance à rester en retrait du reste du secteur lorsque les actions "value" ont tendance à surperformer. À plus long terme, Tony Kim souligne plusieurs zones du marché qui lui semblent receler les perspectives de croissance les plus attrayantes pour les prochaines décennies, comme les ordinateurs et les semi-conducteurs de nouvelle génération.

Fonds vedette: BlackRock BGF – World Technology

Gestionnaire: Tony Kim

Le fonds vise les groupes leaders dans des segments de pointe, et les gestionnaires n’hésitent pas à sortir des grands noms pour s’exposer sur des valeurs moins traditionnelles chez un gestionnaire anglo-saxon. À côté de groupes très visibles comme Apple, Microsoft ou Amazon.com, le portefeuille détient également des groupes comme le néerlandais ASML, la fintech Paypal, le réseau social sud-coréen Kakao ou les spécialistes des semi-conducteurs américains comme Lam Research et Marvell Technologies.

Principales positions: Apple, Microsoft, Alphabet, ASML, Amazon, Paypal, Marvell, Lam Research.

Le résumé

  • Les fonds exposés à la technologie affichent des performances extrêmement solides, avec une progression annualisée moyenne supérieure à 24% ces dix dernières années.
  • Leurs portefeuilles sont fortement exposés aux grandes capitalisations et aux valeurs américaines, avec des stratégies qui sont relativement concentrées.
  • Le fonds BlackRock BGF – World Technology s’est hissé en tête de sa catégorie grâce à une performance de près de 70% sur la seule année 2020.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés