Publicité
Publicité

"Nous ne serions pas surpris par une correction"

"Les arbres ne montent pas jusqu’au ciel. Nous ne serions pas surpris si le marché subissait une correction", déclare Trond Grande, le patron de Norges Bank Investment Management, qui gère le fonds d’investissement souverain norvégien, avec plus de 1.000 milliards d’euros d’actifs.