Revive lance un fonds immobilier

Le fonds immobilier Vicinity investit dans des habitations abordables, très demandées sur le marché locatif. ©BELGAIMAGE

Le promoteur Revive et Jean-Baptiste Van Ex lancent le Vicinity Affordable Housing Fund, un fonds qui investit dans des logements sur le marché belge de la location.

Pendant la première levée de capitaux fin décembre 2020, le fonds a collecté 45 millions d’euros auprès de 11 investisseurs belges. Ce premier tour de table lui a permis d’acquérir 100% d’Urbani, une entreprise immobilière dont le portefeuille comprend pour près de 100 millions d’euros de biens résidentiels. Il s’agit de plus de 300 appartements dont la valeur locative annuelle se monte à 4,5 millions d’euros.

Fonds

  • Les fonds gérés activement ont perdu la bataille avec leur indice
  • Les fonds les plus populaires de 2020
  • "Le marché d’actions britannique est un paradis pour les stock pickers"

Le supplément Fonds, ce mercredi 20/1, gratuit avec L'Echo.

"Nous voulons miser sur l’immobilier résidentiel qui, comme en Allemagne et aux Pays-Bas, évolue de plus en plus vers un marché de la location", explique Nicolas Bearelle, un des fondateurs du fonds. "Les raisons qui expliquent ce changement sont la baisse de notre pouvoir d’achat et notre nouveau style de vie. À cause de la flexibilité grandissante exigée par le marché du travail, les citoyens ressentent moins le besoin d’être propriétaires de leur logement. Nous nous attendons à ce que le marché résidentiel se professionnalise de plus en plus."

C’est pourquoi Vicinity investit dans des habitations abordables, très demandées sur le marché locatif. Ces logements doivent également être durables. "Nous n’investissons pas uniquement dans des habitations et des bâtiments pratiquement neutres en CO2, mais misons également sur la durabilité sous toutes ses formes, y compris sociale", explique Bearelle.

Investisseurs professionnels

Le Vicinity Affordable Housing Fund est un fonds d’investissement alternatif (AIFM) accessible uniquement aux investisseurs institutionnels. Le seuil d’entrée se situe à 2,5 millions d’euros. "Vu que le fonds n’a pas d’échéance, il faut s’attendre à de nouvelles levées de capitaux", poursuit Bearelle, qui a participé à la création de Revive en 2009. Ce groupe immobilier est actif dans la réhabilitation d’anciens sites industriels en projets résidentiels et professionnels durables.

"Nous misons sur l’immobilier résidentiel, qui évolue de plus en plus vers un marché de la location."
Nicolas Bearelle
Cofondateur de REVIVE

Jean-Baptiste Van Ex, ancien responsable des activités immobilières chez Degroof Petercam, est le CEO du fonds Vicinity. Chez Degroof Petercam, Van Ex fut un des fondateurs du fonds immobilier social Inclusio, récemment introduit en bourse. Ceux qui y investissent doivent être conscients que le fonds n’offre aucune liquidité au quotidien. "À partir de la 5e année suivant l’investissement, nous avons prévu une possibilité par an de sortie du fonds", précise Bearelle. Le fonds s’est engagé à redistribuer au moins 90% de ses revenus. "Nous avons pour ambition de produire un rendement du dividende de 3,5 à 4% par an." Sur une période de dix ans, le rendement annuel estimé (IRR) se monte à 7 à 8% net (frais déduits).

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés