Publicité

L'eau, une source de performance en Bourse

©Belgaimage

Le secteur de l’eau représente aujourd’hui quelque 260 sociétés cotées dans le monde. Il devrait profiter d’une demande en hausse pour les 20 prochaines années.

Pas moins de cinq fonds disponibles sur le marché belge investissent dans le secteur de l’eau, une ressource indispensable à la vie humaine dont la disponibilité devient de plus en plus problématique pour de nombreuses régions. Un récent rapport des Nations Unies pointe à ce titre que 6 milliards de personnes risquent de vivre dans des régions souffrant d’une pénurie d’eau pendant au moins un mois par an d’ici 2050, contre 3,6 milliards de personnes à l’heure actuelle.

  • Nom:

Parvest Aqua Classic (ISIN: LU1165135440)

  • Gestionnaires:

Bruce Jenkyn-Jones, Hubert Aarts

  • Stratégie:

Parvest Aqua vise des sociétés exposée sur le secteur de l’eau, avec un minimum de 20% du chiffre d’affaires. Le portefeuille d’une cinquantaine de lignes fait la part belle aux moyennes capitalisations (près de 70%), avec l’Amérique du Nord (près de 50%) et l’Europe (près de 30%) dominant l’exposition géographique.

  • Principales expositions:

Danaher, Suez, Ferguson, Ecolab, Agilent Technologies, Georg Fischer, Mueller Water, American Water Works, Coway

Avec une performance annualisée supérieure à 12%, le fonds Parvest Aqua affiche la meilleure performance sur une période de cinq ans pour les fonds disponibles dans le retail. Depuis son lancement, ce fonds (géré par Impax, la filiale thématique de BNP Paribas Asset Management) a rassemblé des actifs sous gestion supérieurs à 1,2 milliards d’euros. Ce qui en fait une des plus belles réussites dans cette thématique. L’univers d’investissement comporte aujourd’hui 260 sociétés au niveau mondial, avec une capitalisation boursière d’environ 750 milliards d’euros.

"Même si ce secteur a été particulièrement défensif ces dernières années, la demande d’eau devrait progresser entre 8 et 10% durant les 20 prochaines années", indique Hubert Aarts. "Un axe principal de notre stratégie sera de viser les sociétés  mettant au point des technologies visant à remédier au déséquilibre entre l’offre et la demande". Le fonds investira sur plusieurs segments du marché, notamment le traitement et le recyclage de l’eau, la distribution d’eau, l’entretien et la modernisation des infrastructures ou l’assainissement des eaux usées.

"Les chercheurs estiment que des investissements de 7.500 milliards de dollars seront nécessaires durant les quinze prochaines années afin de mettre en place ou d’améliorer les infrastructures liées à la distribution d’eau", souligne encore Hubert Aarts. "Les études montrent notamment que les pertes liées aux fuites dans les canalisations des grandes villes américaines peuvent ainsi atteindre entre 15 et 25% de l’eau distribuée".

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés