Publicité
Publicité

La Cambre Funds sous pavillon français

©doc

Les deux compartiments actuels seront confiés au parisien Sepiam et fusionnés dans une approche flexible et moins obligataire.

À partir du 15 novembre prochain, les deux compartiments proposés par La Cambre Funds passeront sous pavillon français, plus particulièrement chez la société de gestion Sepiam, un groupe parisien spécialisé dans les stratégies actives et flexibles, qui utilise une plateforme de sélection automatisée pour sélectionner les lignes directes et les fonds qui entrent dans la composition des portefeuilles.

"C’était compliqué de créer notre société de gestion en Belgique, notamment en raison des contraintes imposées qui rendent le processus très lourd, souligne Sébastien Lippens, responsable de la gestion financière des compartiments chez La Cambre Funds et coactionnaire de Sepiam. Dès lors, passer sous pavillon français était une solution logique, d’autant que j’avais à l’époque déjà travaillé avec Yohan Kadri-Caillaux chez Richelieu."

Flexibilité

Dans la pratique, le compartiment Balanced sera absorbé par Sepiam Global Flexible, un fonds de fonds qui propose une exposition flexible et dynamique aux marchés boursiers. "Le compartiment mixte équilibré va disparaître, notamment en raison de la faiblesse des rendements obligataires qui complique la capacité des gestionnaires de fonds mixtes à dégager une performance positive. Sepiam Global Flexible n’a pas d’obligation de détenir des obligations, et peut faire évoluer son allocation de 0 à 100% sur les différentes classes d’actifs", souligne Sébastien Lippens.

"Peut-être que dans deux ans, les conditions de marché seront différentes et que nous détiendrons à nouveau des obligations, mais pour le moment, cette classe d’actifs est vraiment trop peu attractive."

En outre, le fonds va également se couvrir afin "d’amortir les phases baissières". L’exposition nette aux actions tourne actuellement autour de 61%, alors qu’il était encore de 95% l’année dernière (pour une performance qui a dépassé 13% en 2017). "Nous avons clairement adopté un positionnement plus défensif depuis le début de l’année."

Petites capitalisations

Cette association devrait également permettre de voir débarquer le fonds spécialisé dans les petites capitalisations européennes proposé par Sepiam sur le marché français.

"Ce produit propose de filtrer quantitativement un univers de 3.000 sociétés, dans un premier temps à l’aide d’un critère de liquidité, et ensuite par le biais de facteurs comme la croissance des résultats par action ou la valorisation. Le portefeuille comprend entre 70 et 80 valeurs parmi celles qui affichent les meilleures notes."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés