Publicité
Publicité

Le plus gros fonds souverain du monde, en mode pollution non admise?

Le fonds souverain norvégien est invité à ajouter un nouveau critère à ses choix d'investissement: la contribution au changement climatique. Mais pas de désengagement des énergies fossiles, en vue.