mon argent

Les 3 fonds préférés de Hans Heytens (Merit Capital)

Hans Heytens, Head of Research et gestionnaire de fonds chez Merit Capital. ©Dries Luyten

Hans Heytens est Head of Research et gestionnaire de fonds chez le gestionnaire de patrimoine anversois Merit Capital, où il est notamment responsable de la sélection des fonds de tiers.

Fonds d’actions

Morgan Stanley
Global Opportunity

Ce fonds d’actions, géré par la célèbre maison Morgan Stanley, investit dans le monde entier – y compris sur les marchés émergents – dans des entreprises qui combinent forte croissance et qualité et qui se négocient à un prix acceptable. Nous trouvons ce fonds principalement attractif en raison de son approche fortement axée sur les convictions des gestionnaires. Les gestionnaires actifs doivent en effet oser s’écarter du benchmark, ce qui est précisément l’approche retenue et appliquée par le fonds. Le gestionnaire s’écarte de pas moins de 90% de la composition de son indice de référence et ne détient qu’une quarantaine de positions.
Plus de la moitié du portefeuille est investie dans les dix principales positions. Le fonds Global Opportunity peut se targuer d’un palmarès court, mais phénoménal, avec une surperformance annuelle de 15 points de pourcentage en moyenne depuis 2015.

Fonds obligataire

Robeco
QI Dynamic High Yield

Il y a six ans, Robeco a lancé un fonds obligataire quantitatif unique, qui offre une exposition diversifiée à des obligations mondiales à haut rendement. Presque tous les gestionnaires de fonds de cette classe d’actifs travaillent sur la base de l’analyse fondamentale. Ce fonds n’en applique pas moins une approche systématique fondée sur des recherches académiques où le modèle mathématique peut faire varier l’exposition aux obligations à haut rendement entre 50 et 150%. Pour déterminer les niveaux d’exposition du fonds, le modèle utilise plusieurs paramètres classiques comme le momentum, la volatilité, la prime de risque et les rendements d’autres classes d’actifs. Avec succès jusqu’à présent. Mais peu de gestionnaires d’obligations réussissent à surperformer avec des obligations à haut rendement. Ces cinq dernières années, le fonds a obtenu une surperformance annuelle de 2,5% en moyenne.

Fonds mixte

Tikehau
Income Cross Assets Fund

Le gestionnaire de ce fonds applique une stratégie mondiale particulièrement flexible, où l’exposition aux actions peut varier entre -50 et +110%, et l’exposition aux obligations entre 0 et 100%. Le gestionnaire utilise un indice de référence relativement conservateur qui comprend 25% d’actions européennes et 75% de titres à rendement fixe européens (cash et obligations d’entreprises de bonne et de moins bonne qualité). On peut donc s’attendre à ce que la volatilité visée par ce fonds soit inférieure à celle de la plupart des fonds flexibles.
Les positions en actions peuvent rapidement être couvertes par des positions «short» individuelles ou par des dérivés sur indices. Depuis 2014, les gestionnaires ont obtenu un rendement légèrement supérieur à celui de leur indice de référence, mais avec une volatilité réduite et des risques beaucoup plus limités.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés