Les fonds de pension belges: sûrs et performants?

©Bloomberg

Ls stress tests européens indiquent que les fonds de pension belges seraient résistants à de nouvelles crises sur les marchés financiers. Et une étude a calculé que ce produit a obtenu un rendement médian de +4,9% en 2015.

L’EIOPA (European Insurance and Occupational Pensions Authority) a réalisé en 2015 un stress test pour les fonds de pension dans 14 pays. Et la Belgique est dans le bon wagon...

→ Consultez ici le communiqué de l'EIOPA sur les résultats de ces tests.

Seize fonds de pension belges du deuxième pilier ont été testés. L’échantillon englobait 57 % des actifs gérés par les institutions de retraite professionnelle (IRP) belges.

La méthode. Les fonds de pension participants ont été soumis à deux scénarios différents, dont les hypothèses se basaient sur une situation économique générale se dégradant et des risques géopolitiques ayant notamment un impact sur les marchés financiers, les prix des matières premières, les taux de change, le taux d’emploi et l’inflation. Un troisième aspect avait pour but d’obtenir un aperçu de la gestion du risque de longévité en se basant sur un taux de mortalité diminuant de 20 %.

Les scénarios ont été appliqués aux chiffres du bilan et à l'Holistic Balance Sheet, qui est un instrument de contrôle inspiré par Solvency II.

Le bulletin belge. La Belgique fait partie des cinq pays qui gardent une couverture totale de leurs obligations dans le cadre de tous les scénarios du stress test. La FSMA se réjouit des résultats obtenus par les fonds de pension belges. "Les résultats de ce stress test pour la Belgique sont positifs, tant au regard du régime de solvabilité belge (NBS) qu’en application du HBS harmonisé. Cet exercice a laissé apparaître que le secteur belge des fonds de pension résistait en moyenne bien, même confronté à des circonstances économiques extrêmement tendues", explique le gendarme des marchés financiers dans un communiqué.

→ Ces fonds sont donc safe, mais quid des rendements?

La Pension Investment Performance Survey (PIPS) de Mercer a passé au crible un échantillon de fonds. Et l'étude révèle que les fonds de pension belges ont fourni un rendement médian correct de +4,9% sur l’année 2015.

Première indication. Les actions ont rapporté bien plus que les obligations au cours de l’année écoulée: +8,8% pour les actions par rapport à seulement +0,5% pour les obligations.

Où les fonds performants ont-ils investi? Les meilleurs résultats ont été atteints sur le marché des actions japonais (+21,3%) et dans le secteur immobilier (+18,4%). Les marchés des actions européennes et américaines ont également enregistré de bons rendements: respectivement +11,8% et +11,2%.

Les résultats japonais et américains s’expliquent en partie, rappelle Mercer, par la faiblesse de l’euro: le dollar américain a augmenté de 11,8% et le yen japonais de 11,1%.

Là où il ne fallait pas investir. Ce sont les placements dans les marchés des actions des pays émergents et les obligations d’entreprise qui ont obtenu les moins bons résultats: respectivement -6% et -0,5%.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés