Meet the fund manager | Werner Wuyts, gestionnaire de fonds chez Dierickx Leys

Werner Wuyts ©doc

Le fonds d'actions Transparant B Equity de Dierickx Leys investit surtout dans de grandes entreprises internationales, mais mise aussi sur certaines niches via des investissements dans des PME. "Tous les gestionnaires qui restent fidèles à une stratégie d'investissement de qualité méritent mon respect."

Quelle est la principale leçon que vous ayez apprise en tant que gestionnaire de fonds?

Que vous devez investir de manière cohérente. Même si les nouvelles que vous recevez quotidiennement peuvent parfois paraître fracassantes, elles n’auront peut-être que peu d’impact sur les résultats d’une entreprise à moyen terme et, par conséquent, sur les cours à long terme. Je préfère me focaliser sur les qualités intrinsèques des entreprises. Les facteurs externes sont par ailleurs identiques pour tout le monde.

"Je me focalise sur les qualités intrinsèques des entreprises."
Werner Wuyts
Gestionnaire de fonds chez Dierickx Leys

Comment vivez-vous avec l’idée que vous gérez l’argent des autres?

Une de mes devises, c’est qu’il faut traiter les autres comme on aimerait être traité. J’applique ce principe lorsque je gère l’argent des clients. C’est d’autant plus évident quand vous investissez vous-même dans votre fonds.

Quel a été votre meilleur investissement?

C’est sans le moindre doute Melexis, qui produit des puces électroniques pour le secteur automobile. Nous avons acheté l’action il y a 15 ans au cours de 6 euros. Aujourd’hui, elle se négocie aux alentours de 82 euros. Sans oublier les dividendes que nous avons perçus. Tout se passe très bien pour Melexis. L’entreprise a acquis une position unique sur son marché.

Werner Wuyts
Werner Wuyts
  • Âge: 52 ans
  • Gestionnaire de Transparant B Equity depuis: 2015
  • Investit-il dans son fonds à titre personnel? Oui
  • Taille du fonds: 64 millions d’euros

Quelle a été votre plus grosse erreur en tant qu’investisseur?

Un investissement dans Innogenetics, bien que j’en sois sorti sans perte financière. Mais je me suis laissé entraîner par l’enthousiasme ambiant autour de l’action et j’ai oublié quelques principes fondamentaux, comme la qualité du produit et du management, la capacité de l’entreprise à générer des flux de trésorerie et la concurrence. En fait, de nombreux paramètres étaient assez incertains, pour ne pas dire totalement négatifs.

Qui est votre gestionnaire de fonds préféré?

Je n’aime pas beaucoup le culte de la personnalité, mais j’apprécie des personnes comme Peter Lynch et Warren Buffett. Par extension, les gestionnaires qui restent fidèles à une stratégie d’investissement de qualité méritent mon respect. Toute stratégie non indicielle est vouée tôt ou tard à sous-performer les indices durant certaines périodes. Cela exige beaucoup de détermination pour continuer à suivre votre stratégie lorsque vous constatez que vos résultats sont régulièrement inférieurs à ceux de l’indice.

Privilégiez-vous les entreprises belges?

Chaque action doit répondre à nos exigences qualitatives, mais nous privilégions en effet les entreprises belges, parce qu’elles sont plus faciles à suivre que les entreprises étrangères. Et la Bourse de Bruxelles compte de belles sociétés belges bien gérées.

Voulez-vous faire mieux que le marché ou obtenir un rendement positif?

Notre objectif est certainement de battre le marché dans son ensemble à moyen et long termes. 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés