Publicité

Ne vendez pas votre fonds d'épargne-pension avant 60 ans

Il est fortement recommandé de ne pas vendre votre fonds d’épargne-pension avant votre soixantième anniversaire. ©Belgaimage

Voici nos dernières réponses aux questions des lecteurs de notre supplément Fonds. Vous avez une question à poser à la rédaction?  Envoyez-la à fonds@lecho.be.

Fonds

  • Interview avec les gestionnaires à l’origine du courrier incendiaire à Ontex: "Notre objectif n’est pas d’être populaires auprès des patrons"
  • Les fonds favoris de Steven De Punt
  • Obligations vertes: plus un marché de niche pour longtemps

Le supplément Fonds, ce mercredi 23/09, gratuit avec L'Echo.

Le mois dernier, j’ai perdu mon emploi suite à la crise du coronavirus. Pour arriver à joindre les deux bouts, j’envisage de vendre une partie de mon épargne-pension. Est-ce possible?

Il est fortement recommandé de ne pas vendre votre fonds d’épargne-pension avant votre soixantième anniversaire. À ce moment-là, l’État retient un impôt final de 8%, calculé sur un rendement fictif. Après cette date, vous pourrez revendre votre fonds de pension sans être taxé. Si vous décidez malgré tout de le vendre anticipativement, vous serez taxé à un taux supérieur à 8%. La plupart du temps, il sera de 33% du capital, plus les taxes communales. Puiser dans votre épargne-pension doit donc être une solution de dernier recours.

Ces derniers mois, il est de plus en plus question d’une taxe sur les plus-values qui serait introduite par le futur gouvernement. Mais les plus-values des fonds ne sont-elles pas déjà taxées?

Il existe en effet une sorte de taxe sur les plus-values réalisées par certains types de fonds. Sont concernés les fonds investissant au moins 10% en produits à rendement fixe, comme les obligations ou les instruments de marché financier. Il s’agit donc de fonds obligataires ou mixtes. Vous payez 30% de précompte mobilier sur la plus-value, mais rassurez-vous, pas sur la plus-value totale réalisée par le fonds. En effet, vous n’êtes taxé que sur la plus-value réalisée sur les titres à rendement fixe. Imaginons que vous ayez investi 10.000 euros dans un fonds mixte qui investit 50% en actions et 50% en obligations. Si la part des actions affiche par exemple une plus-value de 10% (500 euros) et celle des obligations une plus-value de 2% (100 euros), vous payerez 30% de précompte mobilier sur 100 euros, soit 30 euros.

J’ai lu dans le journal que mon fonds était en cours de liquidation. Je n’ai reçu aucun courrier de ma banque. Que dois-je faire?

En principe, les banques envoient un courrier aux actionnaires connus de leur fonds si ce fonds est liquidé ou fusionné. Si vous n’avez pas reçu cette lettre, c’est peut-être parce que la banque ne dispose pas de vos données. Dans tous les cas, vous ne pouvez pas faire grand-chose en cas de liquidation. Vous n’avez aucune démarche à entreprendre. Le fonds sera liquidé et vous recevrez la valeur de votre investissement le jour de la liquidation.

Vous avez une question à poser à la rédaction?
Envoyez-la à fonds@lecho.be

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés