analyse

Les 3 fonds préférés de Marc Danneels (Beobank)

Marc Danneels est stratégiste en chef chez Beobank et participe à la sélection des fonds d’investissement repris dans l’offre de la banque. Fin des années 90, Beobank - alors sous la bannière de Citibank - fut une des premières banques à pratiquer l’architecture ouverte en Belgique.

1. Fonds d’actions

Fidelity Active Strategy US Fund

©Mediafin

Partisans d’une gestion active et flexible, nous avons choisi un fonds dans la catégorie actions américaines qui peut par ailleurs "shorter", c’est-à-dire spéculer sur des baisses de cours. Cela permet de mieux contrôler les risques.

Le gestionnaire cherche des entreprises affichant une croissance structurelle à long terme. Même avec une faible allocation en actions technologiques, ce fonds a réussi à surperformer son indice de référence.

Le gestionnaire investit également un pourcentage important dans des actions de small & mid caps, ce qui permet de bien diversifier le portefeuille et d’afficher un niveau de risque inférieur au marché. Nous estimons qu’il s’agit d’un positionnement judicieux sur les marchés d’actions américaines – relativement chères – en cette fin de cycle.

2. Fonds obligataires

Robeco QI Long/Short Dynamic Duration Fund

Historiquement, les obligations souveraines sont un must dans les portefeuilles diversifiés, où elles jouent le rôle de tampon. Cependant, ces produits "refuges" affichent aujourd’hui des taux bas, voire négatifs.

©Mediafin

Le fonds répond à ce problème en investissant en grande partie dans des obligations souveraines japonaises, allemandes et américaines, et tire un rendement grâce à sa gestion de la "duration" (c’est-à-dire en misant sur la sensibilité des obligations aux taux). À l’aide d’un modèle mathématique, le gestionnaire tente de prédire et d’exploiter les mouvements de la courbe des taux.

Le portefeuille est aussi entièrement couvert en euro, ce qui évite les risques de change. Vu que le fonds peut rapidement ajuster sa sensibilité aux taux, il sert également de protection contre la hausse des taux tout en permettant de profiter des baisses de taux.

3. Fonds mixtes

Invesco Pan European High Income

©Mediafin

Dans le segment des fonds mixtes, les gestionnaires d’Invesco combinent une répartition plutôt conservatrice de maximum 30% d’actions avec un rendement honorable et régulier. La partie à taux fixe du fonds comprend également des positions moins classiques, comme des prêts subordonnés, des obligations hybrides, voire des obligations convertibles conditionnelles. Le fonds maintient un équilibre entre obligations d’émetteurs solvables et obligations à haut rendement.

Les gestionnaires appliquent également une discipline stricte. Lorsqu’ils ne trouvent aucune opportunité sur le marché, ils peuvent décider de conserver une part importante des avoirs sous forme de liquidités. La partie actions comprend essentiellement des actions de grandes entreprises affichant un bilan sain et distribuant de généreux dividendes.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect