Meet the fund manager | Anne-Catherine Delaye

©Benedicte Maindiauxx

Anne-Catherine Delaye (50 ans) gère le fonds d’actions belges Rivertree Equity Belgium, qui comptabilise 250 millions d’euros d’actifs sous gestion.

Depuis combien de temps exercez-vous le métier de gestionnaire de fonds?

Depuis plus de 23 ans.

Quel fut votre premier investissement personnel?

A la fin des années 90, j’ai acheté Ballard Power, une société spécialisée dans les piles à combustible.

Quel est la facette la plus difficile de votre métier?

Le travail n’est jamais terminé et il n’est jamais parfait. C’est comme dans un potager. Vous devez l’entretenir et l’améliorer en permanence.

Quel fut le meilleur investissement de toute votre carrière?

En 2008, j’ai acheté l’action Lotus Bakeries et elle se trouve encore dans le portefeuille.

Quel fut votre pire investissement?

J’ai souscrit l’introduction en Bourse de Balta, mais j’ai revendu très vite.

Investissez-vous à titre personnel dans votre fonds?

Oui.

Croyez-vous au "market timing"?

Non, car à terme, c’est l’analyse fondamentale qui fait la différence.

Quelle est votre devise?

Si vous travaillez dur, tout est possible.

Quelle fut votre plus grosse erreur en matière d’investissement?

Au début de ma carrière, je suis "tombée amoureuse" d’une entreprise, ce qui explique que j’ai revendu trop tard. Mais j’ai appris ma leçon et je n’ai plus jamais commis la même erreur.

Qui est votre gestionnaire de fonds préféré et pourquoi?

C’est Warren Buffett, parce que je partage la plupart de ses principes d’investissement et que j’admire ses engagements philanthropiques.

Publicité
Publicité

Echo Connect