Publicité

Une croissance sans précédent des fonds socialement responsables en Belgique

BNP Paribas occupe la plus importante part de marché, avec 29% de l’univers des fonds ISR, suivi par Candriam (25%) et KBC ( 22%). ©Bloomberg

Financité constate une augmentation de 87% des montants investis dans les fonds ISR (socialement responsables) en 2017. Mais 34% investissent dans une liste noire définie par l’organisation.

L’année dernière a été marquée par une croissance importante pour les fonds à dimension socialement responsable (ISR). Financité a constaté une progression de 87%, soit 13,93 milliards des montants investis dans ces fonds. Les autres produits ont connu une croissance. L’encours total de l’ISR a augmenté de 60%, soit 36,93 milliards d’euros l’année dernière, un record selon l’organisation. Les fonds ISR expliquent essentiellement cette progression.

Les fonds ISR ne respectent pas tous les critères de la dimension socialement responsable.
Selon Financité

Financité observe que l’année dernière, 107 fonds ISR ont été lancés, et 41 sont sortis. BNP Paribas en a lancé 28 en 2017, suivi par Candriam (18), AG Insurance (13) et KBC (10). Au total, 413 fonds ISR sont comptabilisés en Belgique. BNP Paribas occupe la plus importante part de marché, avec 29% de l’univers de ces fonds, suivi par Candriam (25%) et KBC ( 22%). Financité observe une augmentation du nombre de promoteurs (66 contre 56 en 2016) mais aussi une concurrence "féroce" entre les trois leaders du marché.

Mais Financité note que les fonds ISR ne respectent pas tous les critères de la dimension socialement responsable. L’organisation souligne que 83% des fonds ISR obtiennent la note de zéro. Elle explique cela car elle manque d’informations pour une partie des fonds, mais dans 34% des cas, elle constate que les fonds investissent dans la liste noire définie par Financité.

Néanmoins, l’attrait de ces fonds pour les investisseurs ne faiblit pas. Car Financité constate que les comptes d’épargne ISR connaissent un recul de leur encours en 2017, pesant 2,31 milliards d’euros contre 2,42 milliards d’euros en 2016. Trois promoteurs se partagent le marché belge, pour un total de 7 comptes d’épargne ISR.

Financité rappelle que depuis le 13 janvier 2017, une nouvelle directive européenne sur les institutions de retraite professionnelle est entrée en vigueur. Celle-ci instaure un nouveau cadre en se préoccupant de l’investissement socialement responsable comme outil de bonne gestion des risques, y compris les risques liés au changement climatique, les risques sociaux, l’utilisation des ressources et l’environnement. Les États membres ont jusqu’au 13 janvier 2019 pour transposer ces textes dans leur législation nationale. Pour la Belgique, cela signifie que la loi du 27 octobre 2006, relative au contrôle des institutions de retraite professionnelle devra être modifiée. Mais Financité constate qu’aucune proposition de loi n’a encore été faite.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés