AB InBev baisse... pour la bonne cause (+Briefing actions)

©Photo News

La Bourse de Bruxelles continue sa lente descente, passant sous le cap des 4.000 points. De son côté, Celyad a vécu un ascenseur émotionnel sur les deux dernières séances.

• La tendance

Le Bel 20 a tenté en vain de rebondir quelque peu ce mardi, reprenant jusqu’à 0,44% en milieu de matinée. Mais l’indice phare de la Bourse de Bruxelles est reparti dans le rouge pour passer sous le seuil symbolique de 4.000 points. Il a ainsi clôturé sur un repli de 0,57% à 3.984,63 points.

Lanterne rouge, AB InBev a lâché 2,84% à 97,65 euros en raison du détachement de son coupon. L’action cotait ex-dividende intermédiaire de 1,60 euro brut. Celui-ci sera payé ce jeudi 16 novembre.

La banque privée Degroof Petercam a pu rencontrer le management de Bekaert (-1,58% à 37,67 euros) pour clarifier certains problèmes à court terme. "Pour 2017, le rebit du groupe devrait être proche de son niveau en 2016 malgré les vents contraires sur les matières premières et la perte de l’activité de fil de sciage au cours de l’année. Les résultats du premier semestre 2018 feront face à une base de comparaison difficile, mais Bekaert prend les bonnes mesures managériales et stratégiques pour stimuler la croissance à l’avenir", estime dans une note l’analyste Stefaan Genoe. Sa recommandation est maintenue à "accumuler" avec un objectif de cours fixé à 50 euros.

Sur le marché élargi, Celyad a rebondi de 7,07% à 41,81 euros après avoir perdu 15,33% lundi. Selon son directeur financier, la raison de cette chute se trouverait dans la présentation des premiers résultats cliniques de l’étude Think chez un patient atteint de leucémie myéloïde aiguë (LMA). Certains investisseurs auraient mal interprété un tableau présentant le suivi des patients, craignant le décès de l’un d’entre eux alors qu’il a tout simplement quitté l’étude. "Il y a eu un emballement des petits porteurs qui s’est répandu sur les forums", explique Patrick Jeanmart. Quant aux volumes très étoffés, il met ça sur le compte des fonds quantitatifs qui fonctionnent selon un modèle mathématique.

Le groupe belge de tankers Euronav (+ 0,78% à 7,23 euros) a annoncé lundi soir l’arrivé d’un nouvel actionnaire stratégique. Châteauban SA, une société holding faisant partie du groupe luxembourgeois CLdN-Cobelfret, a franchi, à la date du 7 novembre, le seuil de 5% dans son capital et détenait une participation de 5,15%.

• Le briefing actions

>ING : Kempen a relevé son objectif de cours à 16,5 euros contre 14,5 euros avant. La recommandation reste à "neutre".

>Engie LBW a relevé son objectif de cours à 16,5 euros contre 15,5 euros avant. La recommandation reste à "acheter".

>Ageas a acquis, la semaine dernière, 195.373 actions propres à un prix unitaire moyen 40,77 euros.

>AB InBev cote ex-dividende de 1,60 euro brut. Il sera payé le 16 novembre.

>BlackRock a franchi, à la hausse, le seuil de 5% dans le capital de Cofinimmo passant de 4,96% le 18 octobre à 5,13% à la date du 8 novembre.

>Marshall Wace a accru sa position vendeuse sur Ontex passant de 0,53% du capital à 0,63% à la date du 10 novembre.

>BlackRock Investment Management a réduit sa position vendeuse sur Ontex passant de 0,66% du capital à 0,59% à la date du 9 novembre.

>Spécialiste du transport maritime en vrac, Cobelfret a pris une participation de 5,15% dans le groupe belge de tankers Euronav . Dans quel but? Notre article.

>Ahold Delhaize : Goldman Sachs a réduit son objectif de cours à 20,20 euros contre 22,7 euros avant. La recommandation reste à "acheter".

>Ahold Delhaize a acquis, la semaine dernière, 317.866 actions propres au prix unitaire moyen de 16,62 euros.

>Marshall Wace a réduit sa position vendeuse sur Ablynx passant de 0,95% du capital à 0,86% à la date du 10 novembre.

>Marshall Wace a réduit sa position vendeuse sur IBA passant de 0,88% du capital à 0,79% à la date du 10 novembre.

>TopBio1 signale avoir franchi, à la baisse, le seuil des 3% dans le capital de Biocartis . A la date du 7 novembre, il ne détenait plus d’actions Biocartis.

>X-Fab : Credit Suisse a relevé son objectif de cours à 6,75 euros contre 6 euros avant.

>A tenir à l’œil ce mardi. Belgique. Résultats après Bourse d’Aedifica et de Jensen-Group. Zone euro. Production industrielle septembre à 11h. PIB 3e trimestre (seconde estimation) à 11h. Allemagne. Confiance des investisseurs (Zew) novembre à 11h. Royaume-Uni. Inflation octobre à 10h30.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content