Publicité

Ablynx, cible n°1 des "shorteurs" devant Bekaert et Nyrstar

©BELGA

Trois fonds ont emprunté 2,79% du capital de la biotech Ablynx pour spéculer sur la baisse de l'action. C'est la plus importante position "short" sur une valeur belge.

Par rapport à notre dernier bilan des actions belges les plus recherchées par les vendeurs à découvert (" shorteurs " ") qui remonte à début juin, trois tendances méritent d’être relevées :

-->La société de biotechnologie Ablynx est devenue la valeur belge la plus " shortée " ravissant la place à Nyrstar si l’on se base sur les données compilées par la FSMA. Toutes les positions égales ou supérieures à 0,5% du capital doivent être communiquées au régulateur financier. A la date du 30 juillet, 2,79% du capital d’Ablynx était emprunté par BNP Paribas et Linden Advisors pour spéculer sur une baisse de la valeur.

-->En l’espace de deux mois à peine, Umicore a suscité l’intérêt auprès des spéculateurs au point de voir la position " short " multipliée par trois à 1,65% du capital. Trois fonds parient sur un repli du cours contre un seul en juin. Les résultats du spécialiste de la technologie des matériaux publiés ce vendredi matin et la hausse du titre constatée dans la foulée risque de changer la donne.

-->Nyrstar et Bekaert restent dans le trio des valeurs belges les plus " shortées " mais avec un tendance au repli qui se confirme au fil des mois. La position totale sur le n°1 mondial du zinc n’est plus que de 2,22% contre 2,9% en juin et 3,3% en avril. Pour le tréfileur, elle atteint encore 2,49% contre, respectivement, 2,68% et 2,85%. Pour Bekaert, également, la publication de résultats semestriels supérieurs aux prévisions des analystes pourrait signifier la poursuite de cette érosion.

©FSMA

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés