Bone Therapeutics signe un accord au Japon, le titre bondit

Bone Therapeutics délivre une licence exclusive à Asahi Kasei pour le développement et la commercialisation du Preob au Japon. ©Thierry du Bois

Bone Therapeutics a signé un accord avec le Japonais Asahi Kasei Corporation autour de son produit Preob. La biotech de Gosselies va recevoir 1,7 million et attendra des paiements d'étapes, estimés jusqu'à 7,5 millions. Le titre est en forte hausse en Bourse de Bruxelles.

Bone Therapeutics a signé un accord avec Asahi Kasei Corporation. L'accord porte sur le traitement Preob, qui traite l’ostéonécrose de la hanche et potentiellement d'autres indications orthopédiques et osseuses. Asahi Kasei Corporation acquiert le droit exclusif de développer, enregistrer et commercialiser ce produit au Japon.

• Quel montant? Asahi paie ces autorisations 1,7 million d'euros. Mais la biotech belge pourrait ensuite recevoir jusqu'à 7,5 millions d'euros en paiements d'étapes, ainsi que des redevances progressives des ventes du traitement.

Il s'agit donc d'une bonne nouvelle pour Bone Therapeutics.

"Doté de capacités en recherche et développement de classe mondiale, d’un réseau solide et d’une connaissance spécifique du marché japonais, Asahi Kasei est selon nous le partenaire idéal pour développer et commercialiser Preob au Japon et délivrer aux patients asiatiques ce traitement prometteur" (Thomas Lienard, le directeur général de Bone Therapeutics)

Fin juin, la trésorerie de la biotech de Gosselies n’atteignait plus que 12,6 millions d’euros alors que le niveau consommé s’élevait à 7,7 millions au cours du premier semestre. Une "gestion prudente" de la trésorerie était annoncée lors de la publication des résultats semestriels. Bone Therapeutics estimait alors que ses besoins en cash pour l’ensemble de l’année seraient de l’ordre de 14 à 15 millions d’euros.

Cette semaine, pour rappel, Bone Therapeutics a annoncé le succès de son étude clinique intermédiaire (phase I/IIA) évaluant son traitement Allob destiné aux fractures avec retard de consolidation. Le même traitement avait déjà obtenu de bons résultats dans la fusion vertébrale la semaine dernière.

Consultez le communiqué de Bone Therapeutics

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect