Christopher Hohn, le "Greta" de l'investissement

©Gettyimages

Christopher Hohn est le "Greta Thunberg" des fonds activistes. Il veut sanctionner les sociétés qui ne respectent pas l’environnement.

"Investir dans une société qui n’est pas transparente en matière de pollution est comme investir dans une société qui ne publie pas son bilan." C’est Christopher Hohn, 53 ans, qui s’exprime ainsi. Celui qui a fondé en 2003 The Children’s Investment Fund Management (TCI) est réputé comme étant un investisseur activiste pointu et tranchant. Mais cette fois, il a franchi une nouvelle étape dans son activisme en le teintant très fortement de vert. Il menace ainsi ouvertement plusieurs entreprises dont il est actionnaire de leur créer quelques problèmes si elles n’en font pas assez en matière de réduction de leurs émissions de CO2.

Cet avertissement a coïncidé avec l’ouverture de la conférence sur le climat, la Cop 25, à Madrid. Hohn a envoyé une missive aux sociétés dont il détient des actions. Il exige qu’elles publient le détail de leurs émissions polluantes et s’engagent à les réduire, estimant que les risques liés au changement climatique sont de nature à affecter sur le long terme leur rentabilité.

Le fonds, qui gère environ 30 milliards de dollars d’actifs, prévient que si les entreprises ne remplissent pas les objectifs, il n’hésitera pas à voter contre leurs dirigeants lors des assemblées générales d’actionnaires. Il compte en outre s’opposer aux cabinets d’audit qui valideraient leurs comptes. Il pourrait même aller jusqu’à des désinvestissements de ces sociétés.

Dans le portefeuille de Hohn, il y a des "bons élèves" comme Alphabet, Ferrovial, Microsoft, S&P ou Vinci. Puis, des sociétés qui doivent faire des efforts comme Airbus, Moody’s ou Safran. Et enfin, il y a les mauvais élèves de la classe: Charter Communications et Univar. Historiquement, une partie des profits réalisés par le fonds TCI a été destinée à des œuvres de charité visant à améliorer le sort d’enfants vivant dans la pauvreté. Plus récemment, Hohn a soutenu financièrement le mouvement Extinction Rebellion.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés