Et si Curetis imitait Argenx?

Curetis est entrée en Bourse le 10 novembre 2015 à 10 euros. ©Euronext

La biotech allemande Curetis a vu sa valeur en Bourse plus que doubler en quelques séances. Une aubaine pour cette société qui pourrait être bientôt à court d'argent. Va-t-elle profiter de ce rebond comme l'a fait Argenx?

Back From Hell! En disgrâce depuis son introduction en Bourse (IPO) en novembre 2015, la biotech allemande Curetis   semble susciter soudainement un intérêt particulier auprès des investisseurs. Ou serait-ce simplement un effet sectoriel en lien avec l’actualité chargée autour de ce secteur ces derniers jours? L’action reprend vie en tout cas, bondissant de 46,86% à 7,96 euros ce mercredi à la Bourse de Bruxelles. Elle a vu sa valeur plus que doublé en six jours (+111,70%!). À côté, TiGenix   a pris 71%, Ablynx   70,55%.

65%
Descente aux enfers pour Curetis
Entre son introduction en Bourse (novembre 2015) et son plus bas historique (novembre 2017), Curetis a chuté de 65% en Bourse

Mais cette belle performance de Curetis ne lui permet pas d’effacer complètement son parcours difficile depuis son IPO. Entrée en Bourse à 10 euros le 10 novembre 2015, elle a connu une véritable descente aux enfers. Le titre touche ainsi un plus bas historique le 20 novembre dernier à 3,45 euros. Soit une chute de 65% en deux ans. Quelles sont donc les raisons de ce soudain retournement de tendance? Curetis serait-elle parvenu à rassurer les investisseurs?

La société, spécialisée dans les solutions de diagnotic moléculaire, a annoncé deux grands nouvelles cette semaine: elle a signé un accord avec MGI, une filiale de BGI Group, l'un des principaux centres mondiaux de séquençage de génomes en Chine. Par ailleurs, la biotech allemande s’attend à recevoir bientôt à une décision des autorités sanitaires américaines sur la commercialisation de son mini-laboratoire Unyvero.

On notera également qu’elle était présente à la 36e conférence annuelle de JPMorgan sur le secteur de la santé, qui a eu lieu entre le 8 et 10 janvier. Au même moment, l’action s’envolait en Bourse.

Une augmentation de capital en vue?

Curetis commence donc 2018 en fanfare. Une aubaine puisque la société pourrait bientôt être à court d’argent. Selon les données publiées dans son dernier rapport financier, elle possédait encore 21,6 millions d’euros fin septembre. En parallèle, elle a annoncé une augmentation de ses dépenses, qui ont atteint 14,8 millions sur les neuf premiers mois de l’année 2017 contre 12 millions sur la même période en 2016.

Et cela s’est potentiellement accéléré. "Curetis est aujourd'hui en pleine préparation pour son lancement sur le marché américain. En outre, la société continue à se concentrer sur l'expansion de son portefeuille de produits et ses marchés en Europe. Cela nécessitera des investissements croissants qui mèneront à une nouvelle augmentation de la consommation de trésorerie à l'avenir", écrivait Stéphanie Put (Degroof Petercam) dans sa dernière note, publiée le 16 novembre.

Tout porte à croire que Curetis pourrait bien faire appel au marché prochainement, profitant ainsi de l’envol de son action. Une pratique déjà observée dans le secteur. Argenx   avait ainsi lever 265 millions de dollars en décembre après un bond de 56%.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content