Publicité

Le spectre d'une augmentation de capital enfonce Delta Lloyd

©Klaas Fopma

L'action du groupe financier néerlandais chutait en matinée dans la foulée de ses résultats semestriels. Delta Lloyd qui compte prendre des mesures pour renforcer sa base de capitaux va distribuer un dividende intérimaire inchangé à 0,42 euro par action.

L'action Delta Lloyd dégringolait de 10% ce matin à la Bourse de Bruxelles. Deux éléments peuvent expliquer cette déroute: un résultat net très éloigné des attentes des analystes et, surtout, la volonté affichée par la direction de renforcer sa base de capitaux que certains, comme KBC Securities, traduisent en future augmentation de capital. Le ratio de solvabilité du groupe de bancassurance est, en effet passé de 183% fin 2014 à 179% à la mi-2015.

Durant les six premiers mois de l’année, le groupe financier Delta Lloyd a encaissé un montant total de primes brutes de 776 millions d’euros, en hausse de 2%. Par contre, le revenu des nouvelles primes provenant de l’assurance-vie est en léger recul à 224 millions d’euros contre 229 millions un an plus tôt.

Du côté des activités bancaires, l’allocation de nouveaux prêts hypothécaires atteint 392 millions d’euros en repli par rapport aux 426 millions des six premiers mois de 2014.

Pendant le premier semestre 2015 nous avons fourni un performance commerciale solide dans l’assurance générale et l’assurance-vie et nous avons cédé nos activités périphériques en Belgique.
Hans van der Noordaa
Chairman de l'executive board

Dans le compte de résultats, cela donne un résultat opérationnel brut de 527 millions d’euros, soit près du double de celui du premier semestre 2014. Il a été influencé par un résultat technique positif et un " spread " plus élevé dans les investissements, explique le groupe dans son communiqué. Toutefois, le résultat net (IFRS) affiche une perte de 533 millions d’euros contre un bénéfice de 295 millions un an plus tôt. Cette situation résulte, selon Delta Lloyd, des mouvements dans la juste valeur des actifs et des dettes ainsi que par la vente de Delta Lloyd Deutschland. Ce chiffre est amplement inférieur à celui de prévu par le consensus des analystes financiers, à savoir un résultat positif de 205 millions d'euros.

Depuis le début de l’année, le groupe néerlandais repense sa stratégie pour mieux se profiler face aux nouvelles tendances qui affectent le secteur financier. Le résultat de ces cogitations sera présenté le 2 décembre lors de la journée de l’investisseur.

Delta Lloyd, qui fait partie de l’indice Bel 20, distribuera un dividende intérimaire inchangé de 0,42 euro par action.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés