Or: la spéculation à la baisse domine

©Bloomberg

Pour la première fois depuis 2006, les positions vendeuses sur l'or sont les plus nombreuses. Morgan Stanley estime que l'once pourrait chuter jusqu'à 800 dollars.

Alors que le cours de l’once d’or approche d’un plus bas sur 5 ans, il ne faut, apparemment pas s’attendre à un changement de tendance sur le court terme. Les paris sur la baisse du métal jaune ont atteint leur niveau le plus élevé depuis 2006, soit depuis que le gouvernement américain compile ces données signale l’agence de presse Bloomberg.

Les spéculateurs détenaient une position " short " (vendeuse) nette de 11.345 contrats la semaine dernière. Les contrats à la baisse ont grimpé de 12% pour atteindre 121.238 unités.

#Gold trades near a five-year low as investors net-short the metal http://t.co/6pUWMKmlpx pic.twitter.com/F20Poi4c9D— Bloomberg TV (@BloombergTV) 27 Juillet 2015

 

La baisse des cours de l’or est due à la spéculation croissante d’une hausse des taux d’intérêt américains cette année, explique Bloomberg. Pour Macquarie, le métal jaune a perdu de son attraction en tant que matière première et en tant qu’alternative aux devises.

" Le haut degré de pessimisme affiché par les spéculateurs empêchera probablement tout redressement des prix de l’or et de l’argent sur le court terme " estime, pour sa part, la Commerzbank.

Pour les analystes de Morgan Stanley, l'once d'or pourrait chuter jusqu'à 800 dollars.

#Gold could drop to $800 says Morgan Stanley http://t.co/BPic38uhXP pic.twitter.com/inQ9a6EB4u— Bloomberg TV (@BloombergTV) 25 Juillet 2015

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés