Belles perspectives pour l'action Econocom

©doc

Le groupe de services informatiques a vu le cours de son action progresser après l’annonce de bonnes perspectives pour ses résultats en 2016 et pour sa croissance cette année.

L’action Econocom a bien progressé ce lundi suite à la publication de chiffres provisoires sur ses résultats en 2016. Le titre a pris 0,96% à 14,18 euros à la clôture de la Bourse de Bruxelles. Le groupe de services informatiques basé à Ixelles annoncera ses résultats complets le 22 février.

Les analystes ont apprécié les chiffres provisoires avancés par Econocom, qui n’étaient pourtant pas attendus. Chez KBC Securities, qui a placé Econocom parmi sa liste des valeurs favorites pour 2017, l’analyste David Vagman indique que la dette du groupe est ressortie en dessous des prévisions de la direction à 185 millions d’euros contre 250 millions d’euros et 230 millions d’euros attendus.

"Econocom a réussi à se transformer en un leader de transformation numérique."
David Vagman
KBC Securities

"Cette réduction impressionnante pourrait s’expliquer par une meilleure gestion de son fonds de roulement, de plus faibles dépenses pour les fusions-acquisitions et un meilleur leasing", relève l’analyste dans une note. Celui-ci n’a toutefois pas changé sa recommandation sur le titre, à "acheter", ni son objectif de cours à 17 euros. "Nous restons prudents avant de recevoir la confirmation que la dette du groupe est soutenable", nuance-t-il. Mais il affirme que "Econocom a réussi à se transformer en un leader à faible risque et attractif de la transformation numérique".

Chez Degroof Petercam, par contre, l’analyste Stefaan Genoe a relevé son objectif de cours sur l’action Econocom à 16,50 euros contre 15 euros précédemment, en maintenant à "acheter" sa recommandation. Il pointe que le chiffre d’affaires du groupe pour 2016 a excédé ses attentes, à 2,536 milliards d’euros contre 2,526 milliards d’euros attendus chez Degroof Petercam. Chez KBC Securities, David Vagman souligne que le chiffre d’affaires d’Econocom pour 2016 correspond aux attentes de la banque. Stefaan Genoe relève lui aussi la forte réduction de la dette d’Econocom. "Le groupe a gardé sa dette stable sur un an malgré une acquisition pour 80 millions d’euros et 40 millions d’euros de rachat d’actions propres. Car le groupe a acquis 22,7% de son obligation convertible venant à échéance en 2019 et détient 4,8% de titres de trésorerie", note l’analyste de Degroof Petercam.

Confiance pour 2017

Econocom a également donné ses perspectives de croissance pour 2017. Le groupe prévoit "une nouvelle année de croissance organique soutenue supérieure à 5% et prévoit une nouvelle croissance à deux chiffres du résultat opérationnel courant".

Chez ING, les analystes soulignent que les prévisions d’Econocom pour 2017 excèdent leurs attentes. Ils rappellent qu’en septembre, la société va annoncer un nouveau plan stratégique et va "très probablement cibler une amélioration significative de la marge de résultat opérationnel récurrent".

Les analystes d’ING restent à "acheter" sur le titre.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés