Briefing actions (19 janv) - Ahold Delhaize, UCB, Solvay, Proximus, Umicore, Bekaert, Nyrstar, Ablynx, Kinepolis, Deceuninck, Sapec

©Bloomberg

Voici un aperçu des principales actualités des sociétés belges cotées sur le marché principal d'Euronext Bruxelles. Cet aperçu est mis à jour au fil de la journée.

>Ahold Delhaize a dégagé un chiffre d’affaires de 15,5 milliards de dollars (+2,8%) au 4e trimestre 2016. La performance globale est légèrement supérieure au consensus des analystes. Le groupe a confirmé ses prévisions pour 2016. 

>Ahold Delhaize : Bryan Garnier a repris le suivi de la valeur avec une recommandation à " acheter " et un objectif de cours de 24 euros.

>UCB et Dermira signalent que Cimpact, une étude Phase 3 évaluant l’efficacité et la sécurité du Cimzia pour le traitement du psoriasis chez l’adulte a confirmé des résultats précédents. Ils vont déposer, au troisième trimestre, une demande de mise sur le marché.

>Solvay : JP Morgan a relevé son objectif de cours de 79 euros à 100 euros. La recommandation reste à " neutre ".

>Proximus : Barclays a réduit son objectif de cours à 30 euros contre 31 euros avant. La recommandation reste à " sous-pondérer ".

>Umicore : JP Morgan a relevé son objectif de cours à 43 euros contre 39 euros avant. La recommandation reste à " neutre ".

>Bekaert a acquis entre le 11 et le 17 janvier 13.510 actions propres au prix unitaire moyen de 38,75 euros.

>Och-Ziff Management Europe a réduit sa position vendeuse sur Nyrstar passant de 1,83% du capital à 1,78% à la date du 17 janvier.

>BlackRock a franchi, à la hausse, le seuil de 3% dans le capital de Kinepolis et détenait, à la date du 9 janvier, une participation de 3,89%.

>La position vendeuse de Numeric Investors dans Ablynx est passée, le 17 janvier, sous le seuil de déclaration de 0,50% du capital contre 0,54% avant.

>Deceuninck a coopté Anouk Lagae en qualité d’administratrice indépendante. Elle est actuellement "chief marketing officer" chez Duvel Moortgat.

>Sapec a finalisé la cession de son pôle Agrobusiness à Bridgepoint pour 345 millions d’euros. Sa filiale portugaise enregistre une plus-value de 220 millions d’euros.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés