Dernier obstacle pour Ablynx

©Ablynx

La biotech Ablynx a déposé auprès de l’Agence européenne du médicament une demande pour commercialiser son premier traitement.

Si tout va bien, Ablynx pourra enregistrer les premières ventes de son médicament caplacuzimab début 2018. La biotech estime que le chiffre d’affaires annuel pourra atteindre 400 millions d’euros. Le caplacuzimab est destiné à traiter une maladie du sang, le purpura thrombocytopénique thrombotique (TTP).

Il faut compter, en principe, une année pour vérifier toutes les données et les résultats des tests et obtenir une décision de l’agence.

Ablynx a également l’intention de mettre ce médicament sur le marché en Amérique du Nord.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés