Gain modeste de Wall Street qui étudie les propos de la Fed

©Bloomberg

Wall Street a légèrement monté lundi, obtenant un petit coup de pouce d'une hausse des cours pétroliers à l'issue d'une séance dans l'ensemble prudente après plusieurs semaines de hausse: le Dow Jones a gagné 0,12% et le Nasdaq 0,28%.

Wall Street a terminé la séance de lundi sur une hausse très modeste, les investisseurs manquant d'éléments de trading, après un rally de cinq semaines qui a permis à la Bourse d'oublier sa déroute du début d'année,et faisant encore le point sur les annonces faites par la Réserve fédérale la semaine passée. L'indice Dow Jones a gagné 0,12% à 17.623,87 points. Le S&P-500, plus large, a pris 0,10% à 2.051,60 points. Le Nasdaq Composite a avancé de 0,28% à 4.808,87 points.

La Fed au cœur des doutes

"Certains disent que c'est positif, alors que d'autres craignent qu'elle (Fed) ait en fait exprimé ses doutes sur la santé de l'économie mondiale."
David Carter
Lenox Wealth Advisors

"Certains disent que c'est positif, alors que d'autres craignent qu'elle (Fed) ait en fait exprimé ses doutes sur la santé de l'économie mondiale", a dit David Carter (Lenox Wealth Advisors), au sujet des résultats de la dernière réunion de politique monétaire de la Fed. Le fait que la banque centrale américaine ait décidé la semaine dernière de ramener de quatre à deux les hausses de taux prévisibles cette année est l'une des nombreuses mesures prises par les banques centrales pour soutenir la croissance et apaiser des marchés financiers tourmentés. 

Le président de la Fed d'Atlanta Dennis Lockhart a dit lundi qu'une nouvelle hausse des taux était envisageable en avril.

L'économie américaine devrait poursuivre sa reprise à rythme modéré, observe Lisa Kopp (U.S. Bank Wealth Management), mais le marché pourrait réagir à de mauvaises surprises qui se nicheraient dans des statistiques européennes ou chinoises.

Les entreprises à la loupe

Le marché sera donc attentif, faute d'autre chose, aux statistiques qui viendront dans les semaines à venir et aux nouvelles de sociétés. Ces dernières ne sont pas rares et ont souvent trait à des fusions ou acquisitions.

©REUTERS

Le groupe hôtelier Starwood Hotels & Resorts Worldwide a accepté une OPA améliorée de son compatriote Marriott International d'un montant de 13,6 milliards de dollars,plus généreuse que celle proposée la semaine dernière par le chinois Anbang Insurance Group. Starwood a gagné 4,5% et Marriott a cédé 1,2%.

Le groupe d'études et de conseil aux entreprises IHS  a racheté son concurrent Markit en vue de créer un groupe de 13,9 milliards de dollars basé à Londres, une nouvelle délocalisation du siège social d'une entreprise américaine vers un pays au régime fiscal considéré comme plus clément.
IHS a bondi de 10,3% et Markit a avancé de 13,6%.

Le groupe pharmaceutique canadien Valeant Pharmaceuticals International a ,après avoir annoncé la démission de son directeur général Michael Pearson et l'arrivée au conseil d'administration de l'investisseur activiste Bill Ackman. L'action cotée à Wall Street a gagné 7,4%.

Apple a annoncé lundi le lancement d'un nouveau modèle d'iPhone, plus petit et moins cher que les modèles les plus récents, une nouveauté qui vise les pays émergents au moment où le groupe américain doit faire face à la baisse des ventes de son produit phare. L'action a terminé stationnaire.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés