Immobile depuis 80 ans, ce fonds bat le marché

©Photo News

Parfois, il suffit d'acheter quelques valeurs solides et s'asseoir dessus pendant quelques décennies pour obtenir un rendement étonnant. Plus besoin de flair, de timing, d'opportunités,.... Juste de la patience. Beaucoup de patience. Et un zeste de chance.

Pour ceux qui douteraient encore du potentiel –qui peut s’avérer hors norme- d’une stratégie d’investissement en actions axée sur le " buy-and-hold " (acheter et conserver) voici de quoi les faire réfléchir. Et, qui sait, les convertir…

Un fonds américain lancé en 1935 et n’ayant pas acquis d’autres valeurs depuis 80 ans bat 98% de ses pairs (les " value funds ") en terme de performance au cours des cinq, et même des dix, dernières années. Une somme de 10.000 dollars investie en mars 1975 dans le Voya Corporate Leaders Trust aurait rapporté aujourd’hui 1,14 million de dollars contre 860.000 dollars investis dans le S&P 500 et 807.000 dollars dans le benchmark des " large values " (voir tableau ci-dessous). Sur les dix dernières années, le fonds a généré un return annuel moyen de 9,4%, soit 132 points de base de plus que l’indice S&P 500.

Un des secrets du succès du Voya Corporate Leaders Trust : une exposition légère sur le secteur bancaire et une présence nettement plus massive dans l’énergie et les valeurs industrielles, explique Reuters. Le portefeuille de départ était constitué de 30 actions des plus grandes sociétés américaines en nombre identique pour chacune. Certaines participations sont restées inchangées. D’autres ont évolué en fonction des spin off acquis ou cédés par les valeurs déjà présentes. C’est ainsi que- deuxième secret de succès du fonds- Berkshire Hathaway de Warren Buffet est devenu au fil des ans, la participation la plus imposante (10,4%) derrière Union Pacific (15,5%) et devant Exxon Mobil (9,2%).

Enfin, troisième avantage compétitif : n’étant pas un fonds qui reproduit la composition d’un indice boursier, il ne doit pas modifier les pondérations de son portefeuille à chaque changement de l’indice.

Ayant longtemps vivoté en raison de frais élevés et d’une structure inadaptée, le Voya Corporate a été dépoussiéré en 1988. Et le montant de ses actifs est passé de 60 millions de dollars à 1,7 milliard aujourd’hui. Depuis 2011, les investisseurs ont injecté 708 millions de dollars dans ce véhicule de placement qui se moque des modes boursières comme internet et les réseaux sociaux.

Pour en savoir plus lire l'article de Reuters: Buy-and-hold fund prospers with no new bets in 80 years

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés