Insatisfaite par la Fed, Wall Street a plongé

©REUTERS

Les marchés américains ont terminé la semaine en net recul. Au lendemain du statu quo dicté par la Fed, une incertitude sans précédent depuis des années régnait dans les échanges.

Les trois indices phares de Wall Street ont bu la tasse ce vendredi. Le Dow Jones a perdu 1,74% à 16.384,79 points, le Nasdaq 1,36% à 4.827,23 points et le S&P500 1,61% à 1.958,07 points.

Pour couronner le tout, le pétrole a effacé ses gains de la semaine en une journée, chutant de plus de 2 dollars à New York, alors que le marché souffre d'une offre excessive.

  • Les valeurs pétrolières ont donc été bousculées. Chevron abandonnait 2,10% à 77,74 dollars, ExxonMobil 2,39% à 72,68 dollars et Halliburton 3,40% à 37,38 dollars.
  • Les financières ont également pâti après que certaines d'entre elles ont averti que les revenus générés par les activités spéculatives allaient baisser au troisième trimestre. JPMorgan Chase a reculé de 2,73% à 60,94 dollars, Bank of America de 1,89% à 15,56 dollars, Citigroup de 2,63% à 50,29 dollars et Wells Fargo de 2,24% à 51,04 dollars.
  • Le fabricant de logiciels Adobe System a perdu du terrain dans les échanges électroniques après des résultats supérieurs aux attentes mais une prévision décevante pour le trimestre en cours.
  • Le groupe informatique américain Apple , qui a remporté jeudi une petite victoire judiciaire aux Etats-Unis contre son grand rival sud-coréen Samsung, termine également en baisse.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés